Derniées informations
prev next

Alger : Hacene Benkhedda, premier martyr de contre le 5eme mandat

Par B.CH/ yacine benrabia-- 03-Mar-2019 2205

Hacene Benkhedda est mort vendredi au cours des manifestations contre le 5e mandat à Alger. Fils de feu Benyoucef Benkhedda, président du gouvernement provisoire algérien (1958-1961), a été enterré samedi au cimetière de Sidi Yahia dans la capitale en présence de présidents de partis politiques, de représentants de la société civile ainsi que des compagnons du défunt et sa famille, et d’une foule de citoyens.

Son frère Selim, professeur en médecine et chef du service cardiologie au CHU Mustapha témoigne. « J’étais étonné d’apprendre que mon frère est mort d’une crise cardiaque, c’est ma spécialité, je suis professeur en cardiologie », a-t-il dit aux journalistes présent à l’enterrement, en accusant les baltaguias (voyous payés par des personnes occultes) d’être à l’origine du décès de son frère. « Nous avons des témoignages qui parlent d’agression, je ne sais pas si c’est de la part des baltaguias ou des forces de l’ordre », a-t-il ajouté, en demandant une commission d’enquête pour faire la lumière sur ce drame.

Outre le décès de Hacene Benkhedda, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a enregistré également 183 blessés, dont cinq cas placés sous surveillance médicale, parmi eux un cas critique, lors des marches populaires organisées contre le 5ème mandat de Bouteflika, vendredi 1er mars.

Rachid Nekkaz annonce qu’il déposera sa candidature ce dimanche à 15 heures au Conseil constitutionnel.

L’équipe de tournage : les  journalistes yacine benrabia /  boughida farid / B.djamel

 

les commentaire

Laisser un commentaire