Derniées informations
prev next

Algérie : Le clan Bouteflika prépare-t-il des représailles contre les manifestants sous couverture de la France ?

Par B.CH/ yacine benrabia-- 14-Mar-2019 1

S’agit-il d’une nouvelle manœuvre pour absorber la colère populaire ? Le système tente-t-il de contourner sa crise et se recycler ? En tout cas, après l’effet surprise de l’annonce, plusieurs observateurs mettent en garde contre une fausse concession de la part du pouvoir qui ne veut rien lâché et le risque imminent d’une répression. Face à cette possibilité de rejet absolu du système, ce vendredi 15 mars, le pouvoir pourrait être tenté de dissuader la population de manifester et de se mobiliser massivement en utilisant un outil bien trop connu : la répression

Selon plusieurs observateurs, la vraie mission de Laamamra et Lakhdar Brahimi est de justifier dans le futur proche les représailles que le clan Bouteflika compte utiliser dans les prochains jours. « Leur mission est de miroiter les propositions du clan Bouteflika et justifier toutes les mauvaises et actions contre le peuple », dira un politologue qui préfère garder l’anonymat de peur des représailles.

Comment expliquer la nomination de Ramtane Lamamra vice-Premier ministre, un poste spécialement créé pour lui en plus de celui des affaires étrangères ?

Ce diplomate qui a offert ses services à des causes jamais résolues. Toutes ses médiations sont perdues d’avance, aucun conflit résolu et toujours au secours des dictateurs et il n’a jamais apporté à l’Algérie le moindre bénéfice politique ou économique.

C’est lui en 2014 qui  vantait la transparence des élections présidentielles ayant mené à la réélection du président Bouteflika pour un quatrième mandat, affirmant que  la venue d’observateurs étrangers témoigne sur la transparence qui marque le processus électoral en Algérie.

Aujourd’hui, c’est lui  veut nous faire croire qu’il veut aider le peuple et guider les jeunes vers la deuxième République. Mais quelle République ?! Alors que dans la rue, ces jeunes scandent ‘’NON à Laamamra’’

Comment expliquer la visite de Lakhar Brahimi, que plusieurs observateurs, qualifient d’Ouyhia de l’ONU’’ à cause de ses sales missions au Liban, en Irak, en Afghanistan, etc.

Le choix de Lakhdar Brahimi pour présider la Conférence Nationale présente de nombreux inconvénients et un rejet de la société Algérienne. Il y a d’abord son âge avancé : 85 ans. La majorité des Algériens qui manifestent depuis le 22 février sont des jeunes qui réclament des changements radicaux. Il n’est pas certain qu’un homme de 85 ans soit en mesure de comprendre ces revendications et d’apporter des réponses sérieuses.

Depuis la détérioration de l’état de santé du président, Lakhdar Brahimi est devenu ces dernières années l’un de ses rares visiteurs qui servait comme bulletin de santé du président. « Il a toujours menti, même aujourd’hui, sur la santé du président »

Les dernières déclarations de Macron sont une autre preuve que la France approuve le clan Bouteflika et lui donne carte blanche pour que les Algériens n’auront pas le droit de vivre Libres et de se prendre en charge. ‘’Ils ont peur que cette grande nation se réveille’’

Ces deux ‘’diplomates’’, qui se veulent porteurs de solutions pacifistes, respectueux des droits de l’homme, de tolérance et d’ouverture au monde, montrent face au Hirak des jeunes Algériens, leur autre visage, celui d’hommes au service d’une minorité autoritaires. La machine répressive s’est mise en marche après le retour de Bouteflika de Suisse en bafouant la Constitution et en nommant ces deux personnages de fiction pour ces millions de jeunes qui sont sortis dans la rue.

Ces dernières sorties du pouvoir ont fait basculer tous les Algériens au mouvement des jeunes. La détermination est grande mais la tentation de la répression, comme ultime réponse à la détermination des manifestants, existe au moins chez une partie des dirigeants, ne serait-ce que pour entretenir le doute et la crainte.

les commentaire

Laisser un commentaire

  • Merna Rhorer dit :

    I do like the way you have presented this particular issue plus it does supply me a lot of fodder for thought. Nevertheless, from what precisely I have personally seen, I simply just trust as other remarks pack on that individuals remain on issue and in no way embark on a tirade involving the news du jour. Yet, thank you for this excellent point and whilst I do not agree with this in totality, I regard the perspective.