Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/POLITIQUE : BRÈVES DU 15 AVRIL 2019

Par Y.B.-- 15-Avr-2019 37

ALGÉRIE/POLITIQUE : BRÈVES DU 15 AVRIL 2019

-Bordj Bou Arreridj: 4 maires (Djaafra, Teffreg, El Main et Colla), boycottent les préparation

Alger : rassemblement contre le système à la Grande Poste. Plusieurs interpellations.

Bejaia: Quinze maires FFS de Bejaia refusent d’organiser l’élection présidentielle du 4 juillet

L’image contient peut-être : texte

-La ministre de la Culture Meriem Merdaci a été chassée de Tipaza aujourd’hui, et aurait annulé une visite à Guelma, où des citoyens l’attendaient avec des œufs, comme le montre cette photo publiée sur la page Facebook Guelma 24.

-Le ministre du Tourisme obligé d’annuler sa visite dans la wilaya de Tissemsilt, en raison de la protestation des citoyens.

-Oum El Bouaghi : les étudiants manifestent pour réclamer le départ du système.

-Militantes déshabillées dans un commissariat à Alger : la LADDH dénonce une atteinte à la dignité humaine.

 Sidi Bel Abbès : tout en dénonçant la répression des manifestations à Alger, les étudiants et les enseignants du Supérieur ont appelé aujourd’hui à une semaine de grève renouvelable.

 Chlef : l’université est paralysée par une grève des étudiants qui rejettent l’organisation des élections présidentielles par Bensalah, Bedoui et Belaïz. De larges banderoles sont déployées sur lesquelles on peut lire : « Système dégage ».

Adrar : les étudiants sont en grève depuis le 4 avril dernier pour réclamer le départ immédiat de Bensalah, Bedoui et Belaïz. « Système dégage », lit-on sur une banderole accrochée sur le portail principal de l’université.

– Alger : pour le deuxième jour consécutif, les étudiants manifestent à l’intérieur de la Fac centrale pour réclamer le départ du système

-Le maire d’Amizour, l’une des plus importantes communes de la wilaya de Bejaia, annonce son refus de procéder à la révision des listes électorales .

-Les inspecteurs de travail réclament l’indépendance de l’Inspection de travail, et la possibilité de créer un syndicat. Samedi, ils ont observé un rassemblement devant le ministère du Travail pour exprimer leurs revendications.

-Le premier secrétaire du FFS Hakim Belahcel, qui a démissionné hier, est revenu sur sa démission. Cette dernière avait été refusée ce matin par Ali Laskri.

-Me Mustapha Bouchachi empêché de donner une conférence à l’université de Blida

– C’est demain mardi que le général Ahmed Gaid Salah devrait prononcer un nouveau discours sur la situation politique.

– Le maire de Souk El Tenine dans la wilaya de Tizi Ouzou, rejoint les maires qui rejettent la présidentielle. « Suite à vos envois cités en référence relatif aux préparations des élections présidentielle prévue pour le 04 juillet 2019, nous avons l’honneur de porter à votre connaissance que nous ne procéderons pas à la révision ni à la préparation des élections suscitées, et cela par respect à la volonté du peuple algérien dont nous tenons notre légitimité, aussi par notre conviction personnelle et par respect aux juges qui ont exprimé leur décision de ne pas accompagner ce processus de la honte », a-t-il écrit dans un courrier adressé au chef de daïra.

– Alger : nouvelle mobilisation des étudiants contre le système à l’intérieur de la Fac centrale.

– FFS : Laskri refuse la démission du premier secrétaire. « Les membres de l’IP réunis ce jour le 14 avril 2019 et après avoir pris connaissance de la démission du camarade Hakim Belahcel et n’ayant pas reçu la notification de l’intéressé. Après consultation, l’instance présidentielle annonce qu’elle comprend parfaitement la déception du camarade Hakim Belahcel comme elle reconnaît en lui son sens aiguisé de responsabilité. A cet effet, l’instance présidentielle décide dans sa majorité le rejet de la démission et son maintien dans le poste de premier secrétaire du Parti », annonce un communiqué.

– Le décret présidentiel portant convocation du corps électoral en vue de l’élection du président de la République, le 4 juillet, publié au Journal officiel.

– Bouira : les travailleurs de l’OPGI et de Sonelgaz manifestent contre le système.

les commentaire

Laisser un commentaire