Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Après sa rencontre avec Bensalah, Miloud Brahimi plaide pour une transition, même en dehors de la constitution.

Par Y.B.-- 19-Avr-2019 1050

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Après sa rencontre avec Bensalah, Miloud Brahimi plaide pour une transition, même en dehors de la constitution.

Me Miloud Brahimi, a plaidé, vendredi à Alger, pour la mise en place d’une « commission souveraine » chargée de gérer la transition et l’organisation de l’élection présidentielle « sans hésiter à mettre la Constitution de côté ».

Cette commission qui sera créée en accord avec les partis politiques et les représentants de la société civile « peut différer la date de l’élection présidentielle et préparer le terrain afin d’assurer le départ définitif de ce système », a déclaré Me Brahimi à l’APS au lendemain de sa rencontre avec le chef de l’Etat Abdelkader Bensalah.

La commission que j’ai proposée au chef de l’Etat, « prendra les décisions et les procédures nécessaires sur comment faire, qui va faire et quand il faut faire », a-t-il dit, soulignant que cette commission doit « prendre toutes les décisions sans hésiter à mettre la constitution de côté ».

« Le contexte politique actuel du pays ne permet pas d’organiser une élection présidentielle le 4 juillet prochain qui sera au niveau des attentes du peuple. Il faut aboutir à la refondation du pays et à la construction d’un régime digne des attentes de ce peuple », a indiqué l’avocat et juriste, estimant que la mobilisation populaire « est une véritable révolution en Algérie et dans le monde ».

Pour Me Brahimi, l’institution proposée par M. Bensalah dans son message à la nation pour réunir les conditions d’organisation d’élections nationales « honnêtes et transparentes » peut se transformer en commission de transition et préparer les conditions de la prochaine présidentielle.

 

les commentaire

Laisser un commentaire