Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE : BRÈVES DU VENDREDI IX

Par Y.B.-- 19-Avr-2019 449

 

ALGÉRIE/ POLITIQUE : BRÈVES DU VENDREDI IX

 

-Alger et dans toutes les régions du pays, la manifestation s’est déroulée dans le calme. Aucun incident n’a été enregistré. Pour éviter des affrontements entre les casseurs et les policiers, des bénévoles portant des gilets orange se sont déployés dès la matinée, pour éviter toute intrusion de casseurs parmi les manifestants pacifiques et ça a été un grand succès.

– Les marches populaires imposantes, revendiquant un « changement radical » et le départ de « tous les symboles du système », se sont poursuivies à Alger et dans les autres wilayas du pays, pour le neuvième vendredi consécutif (Le même mot d’ordre dans toutes les wilayas du pays)

-Constantine : les manifestants demandent à Gaid Salah de chasser Bensalah, Bouchareb,  Bedoui et tout son gouvernement

-Tlemcen : la grande mobilisation est au rendez-vous aujourd’hui. Une marée humaine a défilé dans les rues. « Non à une mise sous tutelle », oui à une Algérie libre et démocratique », scandent les manifestants. « Système dégage », lit-on sur une banderole.

-Chlef : « Non à la mascarade électorale du 4 juillet », scande la foule lors d’une imposante manifestation qui se déroule en ce moment.

Oran : des citoyens rejettent le dialogue initié par Bensalah

-Les habitants d’Adrar ont également manifesté pour réclamer le changement et le départ du régime

-Tizi Ouzou : les anciens militants d’avril 1980 dont Saïd Sadi, Hend Sadi, Mouloud Lounaouci et Arab Aknine marchent ensemble

-Tizi Ouzou: Des femmes brandissent des pancartes dénonçant la police qui a déshabillé des manifestantes au commissariat de Baraki.

-Alger : l’accès au tunnel des facultés est bloqué par les policiers antiémeute.

-Ghardaia: Les marches ont commencé dans la matinée

Batna : Zeroual sort saluer les manifestants venus l’acclamer

Résultat de recherche d'images pour "zeroual salue les manifestants"

-ALGER: Tous les accès vers Alger bloqués. Embouteillage monstre à Dar El Beida, Hamiz. Des automobilistes rebroussent chemin en empruntant le sens inverse en quête d’issue.

-A Alger, des « gilets oranges » font leur apparition  pour encadrer et sécuriser la manifestation afin d’éviter tout dérapage et prévenir les éventuelles agressions.

-Alger : la police procède à la saisie de l’emblème amazigh brandi par des manifestants. Mais ce n’est pas systématiquement. A la Grande Poste, des manifestants défilent avec l’emblème amazigh. Mohcine Belabbas s’interroge à propos des drapeaux amazighs arrachés des mains des manifestants à Alger : « Le drapeau est-il une arme pour qu’il soit arraché des mains des manifestants ? »

-Alger : l’accès au tunnel des facultés est bloqué par les policiers antiémeute.

Alger, 9e vendredi : Les manifestants continuent d’affluer au centre-ville. Ambiance détendue.

Dispositif policier habituel.

-Djamila Bouhired parmis les manifestants

-A Alger, les premiers manifestants sont arrivés à la grande poste et la place Audin depuis les premières heures de la matinée de ce vendredi. Pour la première fois depuis le 1 mars dernier, aucun véhicule de la police n’est stationné dans les places habituelles de leur déploiement.

-ANNABA:  Dès les premières heures, les manifestants commencent à se rassembler au Cours de la révolution dans le centre ville. 

-Des barrages filtrants de la gendarmerie nationale rendent l’accès à Alger très difficile ce vendredi matin. Ces restrictions ont été dénoncées par les manifestants à plusieurs reprises.

Trois barrages filtrants de la Gendarmerie nationale ont été installés sur le tronçon autoroutier près de Lakhdaria, le tunnel de Bouzegza et Dar el-Beida.

Des bus immobilisés sur place. Une seule voie a été ouverte.

Pour éviter les bouchons, les automobilistes empruntent la RN05.

– La place de la Grande Poste vers 07h30 ce vendredi matin

les commentaire

Laisser un commentaire