Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Les réactions au discours de Gaid Salah.

Par A.B.-- 30-Avr-2019 65

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Les réactions au discours de Gaid Salah.

-LOUISA HANOUNE (PT) :Dans une vidéo postée sur le compte Facebook de son parti,  Louisa Hanoune a dénoncé ce mardi « les mouches électroniques » qui, selon elle, « émanent des marécages du pouvoir » et sont utilisées pour « dénigrer » sur les réseaux sociaux « tous les partis politiques ou personnalités nationales qui veulent un véritable départ du système ».

Résultat de recherche d'images pour "louisa Hanoune"

« Nous avons appris de l’histoire que depuis toujours, aucun régime tyrannique, répressif, qui est au service d’une minorité aux dépens d’une majorité, ne part jamais avec facilité […] les partisans de ce système en putréfaction et périmé depuis octobre 1988 sont poussés dans leurs derniers retranchements, c’est pour cela qu’ils sont enragés et prêts à utiliser n’importe quels moyens et pas seulement les moyens politiques », a dénoncé la SG du PT.

Parmi ces moyens figurent, selon la SG du PT, les « mouches électroniques » qui sont utilisées sur les réseaux sociaux pour « résumer le processus révolutionnaire […] en une lutte entre les ailes de l’institution militaire, entre l’ex-chef des services de renseignements qui était une partie du système et l’actuel chef de l’état-major qui est également un membre du système qu’il veut sauver en imposant des élections présidentielles ».

« Ils veulent convaincre le peuple que la société est divisée en deux, ceux qui sont avec Toufik et ceux qui sont avec le chef de l’état-major », accuse-t-elle. « Ils ont commencé à dire que les députés qui ont démissionné, pas seulement ceux du PT, appartiennent au général Toufik et ceux qui n’ont pas démissionné appartiennent au chef d’État-major », a ajouté Mme Hanoune qui y voit « une tentative désespérée de détourner le processus révolutionnaire ».

Pour la SG du PT, « la seule phase de transition acceptable est celle qui passe par une assemblée nationale constituante dans laquelle seront représentées toutes les couches de la société ». Pour elle, « ceux qui manœuvrent pour sauver le système de façon directe ou à travers ‘’les mouches électroniques’’ doivent savoir qu’ils vont échouer car la révolution du 22 février triomphera comme a triomphé celle de 1954 ».

Louisa Hanoune a conclu son intervention en appelant à manifester demain avec les travailleurs et syndicats de la Confédération des syndicats algériens à l’occasion de la fête internationale du travail. « Nous serons une partie du mouvement prolétarien international et nous allons récupérer le droit d’exister en tant que couche sociale à travers nos sit-in et manifestations », a-t-elle affirmé.

 

-Abdelouahab Fersaoui, président de Raj, réagit au discours de Gaid Salah : « Déclarer que « la crise à été inventée » est très grave, c’est une insulte à l’intelligence des millions d’Algériennes et d’Algériens qui sont sortis dans les rues et ruelles des 48 wilayas depuis le 22 février rejetant d’une manière haute et forte ce système corrompu et machiavélique. Une autre fois, le pouvoir affiche son mépris envers le peuple algérien.

Résultat de recherche d'images pour "abdelwahab fersaoui"

Nous sommes conscients que le pouvoir ne veut pas céder, il ne cherche que son maintien au détriment de l’intérêt général du pays, il va continuer ses manœuvres et ses tentatives pour diviser et affaiblir le mouvement, mais d’un autre côté le peuple algérien n’est pas dupe, il est déterminé d’aller jusqu’au bout, rien ne pourra arrêter sa marche vers le changement démocratique et pacifique, cela prendra le temps qu’il faut, nous avons le temps, la détermination et la patience nécessaire. Les étudiants ont fait preuve aujourd’hui de leur détermination, demain c’est la marche des syndicats, sans oublier le grand rendez-vous le vendredi 3 mai. Vive la lutte »

 

les commentaire

Laisser un commentaire