Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE : 13e mardi des étudiants Les slogans qui dérangent Gaid Salah sont scandés par les étudiants

Par Y.B.-- 22-Mai-2019 1

ALGÉRIE/ POLITIQUE : 13e mardi des étudiants Les slogans qui dérangent Gaid Salah sont scandés par les étudiants

Pour le 13e mardi consécutif depuis le début du mouvement populaire, les étudiants vont manifester dans la rue notamment pour exiger une transition démocratique sans les figures de l’ancien régime.

Ce mardi, les manifestations étudiantes interviennent au lendemain d’un nouveau discours du général Ahmed Gaid Salah. Le chef d’état-major de l’ANP aura une première réponse de la rue à ces dernières déclarations.

Aujourd’hui, l’armée est de plus en plus en première ligne face aux manifestants et les slogans hostiles à Gaid Salah sont nombreux dans les manifestations.

Pour cette treizième semaine de mobilisation, les jeunes gens, qui avaient déjà innové la semaine dernière en proposant un nouvel itinéraire (sièges de la wilaya et de l’APN, tribunal Sidi Mhamed), ont cette fois souhaité se rendre au le Palais du Gouvernement.

« Parce qu’on n’a nulle part où aller, justifie l’un d’entre eux. Ils ont fermé la Grande Poste, l’avenue Pasteur, la place Audin, le Tunnel des Facultés ».

Comme depuis trois mois, les slogans appellent au départ des hommes forts du régime (Bédoui, Bensalah, Gaïd Salah).

« Doula madaniya machi askariya (Nous réclamons un état civil, non militaire) » est aussi scandé à plusieurs reprises. Sur les pancartes, le report des élections présidentielles fixées au 4 juillet est toujours réclamé. « On doit rester mobilisés contre ce système. La constitution actuelle est rejetée par le peuple. Élire un président sur la base de cette Constitution, ça ne changera pas les choses. On a besoin d’une période de transition et pendant laquelle on pourra préparer calmement des élections », argumente un étudiant.

 

les commentaire

Laisser un commentaire