Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Ce qu’il faut retenir du 14e vendredi du mouvement populaire

Par A.B.-- 25-Mai-2019 13

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Ce qu’il faut retenir du 14e vendredi du mouvement populaire

  1. MOBILISATION INTACTE : Les températures élevées dans certaines villes et le ciel couvert dans d’autres, le jeûne n’ont pas eu raison des citoyens des wilayas du pays, sortis pour le 14ème vendredi consécutif poursuivre leur mouvement pacifique, débuté le 22 février dernier.

Les manifestants ont encore une fois investi en force, en ce 14ème vendredi, les espaces publics, dans la capitale et d’autres villes du pays. Et ce, pour dire Non à l’élection présidentielle du 04 juillet et Oui pour une République civile gérée par un président qui sera élu par le peuple.

Ce sont des millions à travers toutes les wilayas du pays qui sont sortis dans la rue pour exprimer leurs revendications et dire  NON aux résidus du pouvoir.

  1. DETERMINATION INTACTE : Les manifestants ont bravé la chaleur, le jeûne et la répression pour réaffirmer leur détermination à se débarrasser du système corrompu qui a mené le pays à l’impasse.

A Alger, le déploiement dès les premières heures de la matinée d’un impressionnant et inédit dispositif, les manifestants n’ont ni reculé, ni cédé à la peur de la répression.

– Déterminés, ils sont sortis en masse, et les rues du centre-ville étaient noires de monde, après la fin de la prière hebdomadaire. Les policiers ont opéré plusieurs arrestations parmi les premiers manifestants, sans parvenir à entamer la mobilisation des Algériens.

-Même constat dans toutes les autres wilayas du pays.

  1. Pacifisme : Ce 14e vendredi n’a pas dérogé à la règle. Au contraire. Au pouvoir qui a montré ses muscles dans la matinée, à Alger, les manifestants ont répondu par leur pacifisme, évitant d’affronter les policiers, déployés en nombre.

Devant la Grande poste, ils n’ont pas tenté de forcer l’impressionnant cordon dressé par la police autour de l’édifice. Ils ont préféré marcher jusqu’à la Place Martyrs, où ils ont observé un rassemblement, avant de revenir au centre-ville  et chanté des hymnes à l’amour de la patrie «watani watani ghali ethamani» (cher pays).

-Des millions  de citoyens ont insisté, lors de marches pacifiques, sur l’importance de préserver l’unité nationale et l’attachement du peuple à son armée.

  1. Leçon de démocratie : Les manifestants se sont distingués aussi par leur capacité à débattre calmement de la situation politique, évoquer des solutions, pendant que le régime et ses alliés se déchirent.
  2. Les slogans de ce 14e vendredi :

– Chaque vendredi, les Algériens réitèrent avec force leur revendication relative au départ des symboles du système

– Les manifestants ont réaffirmé, partout dans le pays, leur rejet de la présidentielle du 4 juillet, «Makanch intikhabat maâ el issabat» (pas d’élection avec les gangs),

et leur attachement à un Etat civil, et dit non à un régime militaire « Yatnahaw Gaa »

– Toutefois, le chef d’état-major de l’ANP, de par son rôle et sa position, n’a pas été épargné par les manifestants, certains ont réclamé son départ, d’autres lui dont demandé de soutenir le peuple dans son combat contre le système et la « bande » (issaba) «l’Armée et le peuple sont des frères, mais El Gaid nous a trahi, il est avec le gang». «L’armée est la propriété du peuple et non pas l’inverse, et l’armée doit se soumettre à la volonté du peuple et non pas le contraire».

« Ouahda Ouahda Watani-watani », « silmia, silmia » (pacifique), « Djazair hourra democratia » (Algérie libre et démocratique) et « El jeich chaab khawa khawa »(fraternité peuple et armée) ».

6.Des marches nocturnes dans certaines wilayas du sud : En raison des chaleurs dans ces régions, les citoyens ont convenu de sortir, en ce 14ème vendredi consécutif de manifestations, en fin d’après-midi, à l’instar d’El-Oued et Laghouat, et en soirée après la prières des Tarawih (surérogatoires) à l’exemple d’Ouargla, Ghardaia et de Tindouf.

  1. Un rendez-vous le 15e vendredi a été lancé par les manifestants « Maranach Habsine ».

les commentaire

Laisser une réponse à gamefly free trial
Annuler la réponse