Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Avant sa convocation par la justice, Khalida Toumi s’explique

Par A.B.-- 21-Juin-2019 7

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Avant sa convocation par la justice, Khalida Toumi s’explique

L’ex-ministre de la Culture, Khalida Toumi sera bientôt convoquée par  la justice dans une affaire de surfacturation dans l’acquisition d’une tente géante pour l’inauguration de la manifestation « Tlemcen capitale de la culture islamique 2011 ».

« J’ai appris par l’APS, que je vais être convoquée par la justice », explique Mme Toumi, en soulignant dans une déclaration à nos confrères de TSA à propos de l’accusation de surfacturation : « Ni le ministère de la Culture, ni aucun établissement sous tutelle du ministère, ni moi même n’avions acheté le chapiteau qui a servi à l’ouverture de la manifestation « Tlemcen capitale de la culture islamique 2011″. Nous n’avons absolument rien à voir avec l’acquisition de cette structure ».

Et d’ajouter : « On nous a informés qu’on devait faire le spectacle sous le chapiteau, on l’a fait, mais sans plus ».

L’ex-ministre de Bouteflika affirme « que le chapiteau a été acquis par une entreprise publique qui est la Société d’investissement hôtelier (SIH) », qui était dirigée à l’époque par Hamid Melzi, aujoud’hui incarcéré à la prison d’El Harrach, et poursuivi pour espionnage économique. « Cette entreprise n’est pas sous tutelle du ministère de la Culture », remarque-t-elle.

« Le ministère de la Culture n’était pas habilité à gérer ce chapiteau qui ne faisait pas partie du sommier de consistance du ministère de la Culture ». « Pour savoir ce qui est advenu du chapiteau, il faut demander à la SIH », recommande-t-elle tout en soutenant que cette structure « est au complexe Mohamed Boudiaf depuis 2012 ».

les commentaire

Laisser un commentaire