Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ ECONOMIE : Pour équilibrer son budget,  l’Algérie a besoin d’un baril à 116 dollars

Par A.D.-- 29-Juin-2019 57

ALGÉRIE/ ECONOMIE : Pour équilibrer son budget,  l’Algérie a besoin d’un baril à 116 dollars

L’Algérie nécessite un prix de baril de pétrole moyen à 116,4 dollars pour équilibrer son budget pour l’année 2019, révèle le média américain Bloomberg ce vendredi, citant le Fond monétaire international.

Le « prix d’équilibre budgétaire » du baril de pétrole nécessaire à l’Algérie place le pays dans la fourchette haute parmi les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Seuls l’Iran (125,6 dollars), le Nigéria (150 dollars) et le Venezuela (276 dollars) ont besoin d’un baril plus élevé que l’Algérie, selon la même source.

Dans le sens inverse, la majorité des pays de l’Opep ou partenaires du cartel nécessitent un prix de baril bien moins élevé que l’Algérie pour atteindre l’équilibre budgétaire. C’est le cas pour l’Arabie saoudite (85,4 dollars), l’Angola (80 dollars), la Libye (71,3 dollars), les Emirats arabes unis (65 dollars), l’Irak (64,3 dollars) ou encore l’Azerbaïdjan (50,6 dollars).

En outre, le Kuwait est le seul pays de l’Opep cité à avoir besoin d’un baril en dessous de la barre des 50 dollars pour équilibrer son budget, avec 48,8 dollars, aux côtés du partenaire de l’Opep la Russie, qui a besoin d’un baril de pétrole à 40 dollars seulement.

Les données sur les prix d’équilibre budgétaire nécessaires pour chaque Etat interviennent alors que l’Opep et ses partenaires doivent se réunir prochainement pour décider d’une éventuelle prolongation de l’accord de réduction de la production pétrolier de l’Opep+. Le cours du baril de pétrole Brent a clôturé ce vendredi à 66,51 dollars.

les commentaire

Laisser un commentaire