Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Pour dénoncer ce qu’il a qualifié “d’injustice” et “de déni de droit” : Me Salah Dabouz entame une grève de la faim illimitée

Par A.B.-- 09-Juil-2019 28

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Pour dénoncer ce qu’il a qualifié “d’injustice” et “de déni de droit” : Me Salah Dabouz entame une grève de la faim illimitée

Soumis à un contrôle judiciaire qui le contraint à se rendre trois fois par semaine à Ghardaïa, l’avocat et défenseur des droits humains a opté pour cette extrême action de protestation, celle-là même qui a coûté la vie à son mandant, le Dr Fekhar : la grève de la faim  “J’annonce que je suis en grève de la faim illimitée pour dénoncer le déni de droit et de justice que je subis au même titre que mes clients depuis plusieurs années”, a, annoncé l’avocat à Liberté, ce mardi matin. Me Dabouz a exposé les raisons qui l’ont conduit à cette action extrême. Il est longuement revenu sur “les obstacles et les embûches” qu’il rencontre dans l’exercice de son métier d’avocat et de défenseur des droits humains. Il a dénoncé le contrôle judiciaire auquel il est soumis depuis le 8 avril 2019, l’obligeant à se rendre 3 fois par semaine à Ghardaïa, alors qu’il travaille dans la capitale. “C’est une mesure jamais décidée en Algérie”, a-t-il dénoncé.

 

les commentaire

Laisser un commentaire