Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Gaid Salah réaffirme l’option de la présidentielle et appuie le dialogue de Bensalah

Par A.B.-- 10-Juil-2019 33

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Gaid Salah réaffirme l’option de la présidentielle et appuie le dialogue de Bensalah

Le chef d’état-major de l’armée, Ahmed Gaid Salah a réaffirmé aujourd’hui mercredi l’attachement de l’institution à la tenue d’une élection présidentielle dans les «brefs délais» et confirmé son soutien à «l’approche raisonnable contenue dans le dernier message du chef de l’Etat».

 Dans une allocution qu’il a prononcé aujourd’hui au Cercle National de l’Armée à Béni-Messous, lors de la cérémonie de remise du Prix de l’Armée Nationale Populaire pour la meilleure œuvre scientifique, culturelle et médiatique au titre de l’année 2019, dans sa huitième édition, le patron de l’ANP, a expliqué que tous les efforts doivent tendre vers la tenue des prochaines élections présidentielle «dans les brefs délais».

 «Cet intérêt suprême qui requiert nécessairement la fédération des efforts de tous les hommes de bonne volonté parmi les enfants de l’Algérie et la mobilisation de leurs déterminations afin de préparer de manière effective et sérieuse la tenue des prochaines élections présidentielles, dans les plus brefs délais», a-t-il dit.

Un objectif qui passe d’après Gaid Salah par «l’adoption de la voie du dialogue national serein et constructif auquel ont fait appel les bonnes initiatives avec leurs contenus réalistes et raisonnables».

 L’occasion pour lui de confirmer son appui à l’offre de dialogue de Bensalah qu’il a faite dans son discours à l’occasion du 5 juillet.

«C’est dans ce contexte que s’inscrit l’approche raisonnable et sensée contenue dans le dernier message du Chef de l’Etat, concernant l’effort à consentir afin de sortir le pays de sa crise actuelle. Autant que nous encourageons et soutenons son contenu, nous considérons sa démarche comme une des étapes importantes à franchir sur la voie de la résolution appropriée de cette crise politique que traverse le pays», note Gaid Salah.

En effet pour l’armée, les prochaines élections présidentielles «sont le premier fruit constitutionnel et légal de ces solutions». Et qu’elles renferment  également «ce qui nous permettra de poursuivre les avancées vers l’instauration des assises d’un Etat de droit où prévaudra le progrès économique, la prospérité sociale et la cohésion sociétale, et où règnera la sécurité et la stabilité». 

 Ahmed Gaid Salah souligne en outre que ces présidentielles sont considérées par l’institution militaire«réellement comme la clé pour accéder à l’édification d’un Etat fort avec des fondements sains et solides».

 «Un Etat que le Commandement de l’Armée Nationale Populaire œuvre résolument à atteindre dans des conditions de sécurité et de stabilité, en dépit des embûches que sèment sur son chemin certains de ceux qui répugnent le bon déroulement de ce processus constitutionnel judicieux», ajoute-t-il.

 Le général de corps de l’armée en a profité pour cibler les manifestants qui scandent des slogans réclamant un «Etat civil et non militaire» dont il pointe les «intentions» et les «objectifs».

Pour Gaid Salah cette revendication des manifestants est l’une des «idées empoisonnées qui leur ont été dictées par des cercles hostiles à l’Algérie et à ses institutions constitutionnelles».

 

 

les commentaire

Laisser un commentaire