Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE: La présidence va annoncer ce jeudi soir la liste des personnalités devant mener le dialogue national

Par Y.B.-- 25-Juil-2019 21

ALGÉRIE/ POLITIQUE: La présidence va annoncer ce jeudi soir la liste des personnalités devant mener le dialogue national

Comme nous l’annoncions hier mercredi, la présidence de la république va annoncer ce jeudi soir, dans le journal de 20h de la télévision publique, la liste des personnalités nationales devant piloter le dialogue national.

Ces personnalités nationales qui vont mener le dialogue en prévision de la tenue dans les «plus brefs délais» d’une élection présidentielle, sont «indépendantes et non partisanes», précise la même source.

Cette annonce intervient à la veille du 22ème vendredi de la protestation citoyenne du Hirak populaire qui lui, réclame le départ des symboles du régime dont le président Bensalah et le Premier ministre Nourredine Bedoui.

A noter que le nom de l’ex président de l’APN, Karim Younes est cité pour être le président de ce panel de personnalités.

Selon des sources informées, la liste de la présidence devrait comprendre la majorité des noms des personnalités proposées par le «Forum civil pour le changement» que préside Abderrahmane Arar.

Cette structure qui est membre de la dynamique de la société civile, a en effet proposé il y a quelques jours un panel de 13 personnalités nationales susceptibles de piloter une instance de dialogue et de médiation en vue de sortir de l’impasse politique dans le sillage de l’offre de dialogue d’Abdelkader Bensalah.

On retrouve dans cette liste les deux anciens chefs de gouvernement, Mouloud Hamrouche et Mokdad Sifi, l’ancien président de l’APN, Karim Younès, et l’ancien ministre Ahmed Taleb Ibrahimi.

L’avocat Mustapha Bouchachi, la Moudjahida Djamila Bouhired et le sociologue Nacer Djabi figurent également dans ce panel mais ont fait savoir qu’il ne pouvaient pas y souscrire tant que les détenus d’opinion ne sont pas libérés.

La liste comprend aussi le nom de constitutionnaliste Fatiha Benabou, de l’économiste Smaïl Lalmas, du le syndicaliste Ilyes Merabet, de la militante associative Nafissa Hireche, et celle des droits de l’homme Aïcha Zinai et enfin le jeune «hirakiste» Islam Benaya.

les commentaire

Laisser un commentaire