Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE: Dialogue : Le parti de Benflis pointe l’ambiguïté du pouvoir

Par A.B.-- 27-Juil-2019 476

ALGÉRIE/ POLITIQUE: Dialogue : Le parti de Benflis pointe l’ambiguïté du pouvoir

Le Bureau politique de Talaie El Houriyet a pointé ce samedi l’ambiguïté du pouvoir sur la question relative au dialogue.

« Le Bureau politique constate, l’ambiguïté de l’attitude du pouvoir qui, d’un côté, affiche sa disponibilité au dialogue et de l’autre, tarde à créer un climat politique favorable à ce dialogue », note le BP du parti de Ali Benflis dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion mensuelle.

Sans s’étaler, le parti accuse le gouvernement Bedoui. « La présence au pouvoir d’un gouvernement, nommé par « les forces anti-constitutionnelles » et dont le départ est exigé par les Algériens, constitue un véritable obstacle au dialogue », estime-t-il.

En outre, le Bureau politique du parti de Benflis souligne « la persistance de la pression que le pouvoir politique continue à exercer sur les médias et la presse, toutes formes d’expression confondues ». Pour lui, « des mesures d’apaisement seront la meilleure preuve de la volonté du pouvoir politique de s’engager dans un véritable processus de sortie de crise pour la réalisation des aspirations populaires et d’écarter toute suspicion sur ses intentions ».

Talaie el Hourriyet estime que le dialogue est « devenu plus qu’une option, c’est une nécessité vitale dans laquelle réside l’intérêt supérieur de la patrie ». Depuis le début de la crise, nous n’avons jamais était aussi proches du seuil de la solution. Les circonstances et les conditions de franchissement de ce seuil , sont à notre portée plus qu’elle ne l’étaient auparavant sachant que le dialogue constitue le début du règlement de la crise plutôt qu’une fin en soi », soutient-il.

Il réaffirme sa conviction que « l’élection d’un président de la République dans des conditions de régularité et de transparence incontestables, dans les meilleurs délais possibles, est la voie la plus démocratique, la plus sûre, la plus courte, et la moins onéreuse pour notre pays aux plans sécuritaire, politique, économique et social ».

les commentaire

Laisser un commentaire