Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE: 25e VENDREDI DE LA MOBILISATION POPULAIRE

Par Y.B.-- 09-Août-2019 57

ALGÉRIE/ POLITIQUE: 25e VENDREDI DE LA MOBILISATION POPULAIRE

-Mostaganem : la forte chaleur et la période des vacances n’ont pas empêché les citoyens à marcher en ville. L’instauration d’un véritable état civil de droit et de justice est à nouveau réclamé par les marcheurs (source www.mostaganem-aujourdhui.com).

-L’avocat et défenseur des droits de l’homme Mostefa Bouchachi a salué une autre fois le courage et la patience du peuple et il s’est dit convaincu que le mouvement populaire va gagner.

-La ville de Chlef a été, ce 25e vendredi, le théâtre d’une grande marche, des milliers de marcheurs criant et scandant les slogans habituels ont envahi les grandes artères de la ville.

Brandissant pancartes, banderoles et posters et arborant fièrement l’emblème national, pour les Chélifiens, il n’est aucunement question de céder face à la pression que le pouvoir en place continue d’exercer malgré le refus catégorique de toute la population à travers le territoire national.

-Annaba : comme dans de nombreuses villes du pays, les manifestants sont sortis dans la rue pour réclamer le changement.

-Le Porte-parole du parti de l’UDS, Karim Tabbou a pris part à la manifestation du 25e vendredi contre le système. « Y en a marre des généraux, y en a marre des généraux » scandé Karim Tabbou au milieu des manifestants.

-14h00: Tizi Ouzou : les manifestants au rendez-vous du 25e vendredi.

-Constantine : pour le 25e vendredi consécutif, les manifestants sont sortis pour réclamer le changement.

Alger : des manifestants disent non aux élections avec les bandes.

 El Tarf : les manifestants sont au rendez-vous du 25e vendredi.

-Bouira : les manifestants scandent « chaab yourid itnahaw gaa ».

-A Bordj Bou Arreridj, les manifestants peu nombreux mais déterminés

13h00: Alger : les manifestants de plus en plus nombreux devant la Grande Poste.

12h40: Alger : la police lève le barrage qu’elle avait dressé à Place Audin. Les manifestants peuvent marcher jusqu’à la Grande Poste.

12h30: Des policiers tentent  de disperser des manifestants rassemblés au niveau de la rue Abdelkrim Khettabi. Les manifestants sont « confinés » par la police, entre la place Audin et le siège régional du RCD, Rue Didouche Mourad. La police a installé un barrage à Place Audin pour empêcher les manifestants d’aller vers la Grande Poste, et un autre devant le siège du RCD, en haut de la Rue Didouche. Les manifestants font le va-et-vient entre Place Audin et le siège du RCD.

 

 

12h00: Des slogans dénonçant le dialogue initié par Karim Younès et appelant à la désobéissance civile sont scandés à Alger par des manifestants aux abords de la place Maurice Audin.

11h00: Les premiers manifestants marchent à la rue Didouche Mourad à Alger-Centre.

-Les premiers manifestants marchent à Alger centre en scandant des slogans hostiles au dialogue et aux récentes déclarations du chef de l’Etat major de l’armée, Ahmed Gaid Salah.

 

08H00: un imposant dispositif de sécurité est mis en place dans la capitale en prévision de la 25eme manifestation hebdomadaire du Hirak. Le dispositif policier est encore plus important ce vendredi à Alger aux abords de la grande  poste et de la place Maurice Audin en prévision des manifestations du mouvement populaire. Alors que des gendarmes ont été déployés aux accès vers la capitale.

– Les accès Est de la capitale sont réduits à la circulation. Plusieurs points de contrôle ont été installés par la gendarmerie nationale.

 

les commentaire

Laisser une réponse à sling tv best package 2020
Annuler la réponse