Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE: LES MILITAIRES À LA RETRAITE DÉCIDENT DE TENIR UN SIT-IN PERMANENT DEVANT LE MDN

Par A.B.-- 13-Août-2019 0

ALGÉRIE/ POLITIQUE: LES MILITAIRES À LA RETRAITE DÉCIDENT DE TENIR UN SIT-IN PERMANENT DEVANT LE MDN

La Coordination nationale des militaires à la retraite, des blessés et des ayants droits a décidé de tenir à partir du dimanche prochain un sit-in permanent devant le siège du ministère de la Défense nationale (MDN).

Le président de la Coordination Merouane Bessafa explique cette mesure, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, par le refus du MDN d’ouvrir des négociations sérieuses avec l’organisation qu’il représente sur les revendications socio-économiques des anciens militaires.

« Après l’échec des négociations du 7 août avec le ministère de la Défense nationale, il ne nous reste que le terrain pour faire valoir nos droits », dit-il. Pour réussir leur action, Bessafa appelle les responsables de son organisation au niveau des wilayas et des communes à réunir leurs éléments et à préparer leur déplacement vers Alger.

Dans une autre vidéo, l’ancien coordinateur national de l’organisation, Aziz Saidi est revenu sur l’échec de la rencontre du 7 août qui devait réunir une délégation de la coordination avec des responsables du MDN.

« Le MDN a exigé la réduction de la délégation à 2 ou 3 personnes au lieu de 7. Une condition que nous avions immédiatement rejetée », affirme-t-il avant de préciser la Coordination nationale des militaires à la retraite, des blessés et des ayants droits a observé une trêve parce qu’elle a reçu des promesses concernant la charge de ses revendications.

Pour éviter tout amalgame avec le développement que connait la scène politique ces dernières semaines, le chargé de communication de la Coordination nationale des militaires à la retraite des blessés et des ayants droits, Tibaoui Ahmed a précisé que le sit-in du 18 août devant le siège du MDN n’a rien de politique. La situation sociale des anciens militaires et des ayants droits est la seule raison que les pousse à sortir dans la rue, selon lui.

Pour rappel, les militaires à la retraite luttent depuis près de 3 ans pour satisfaire leur plateforme de revendications qui compte 36 points.

 

les commentaire

Laisser un commentaire