Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE: Une élection présidentielle le 15 décembre ?

Par Y.B.-- 02-Sep-2019 2

ALGÉRIE/ POLITIQUE: Une élection présidentielle le 15 décembre ?

L’élection présidentielle se tiendra-t-elle le 15 décembre ? La question se pose désormais, à la lumière des nouvelles déclarations faites aujourd’hui par Ahmed Gaid Salah pour qui il serait « opportun » que le corps électoral soit convoqué le 15 septembre.

Ce qui nous conduira, théoriquement, au rendez-vous avec les urnes, le 15 décembre prochain, selon la loi électoral en vigueur qui stipule que les élections se déroulent quatre- vingt dix jour après la convocation du corps électoral par le chef de l’Etat.

«J’avais abordé lors de ma précédente intervention la priorité d’entamer sérieusement la préparation des élections présidentielles dans les quelques semaines à venir, et je confirme aujourd’hui, et partant de nos missions et prérogatives, ainsi que de notre respect de la Constitution et des lois de la République, que nous considérons qu’il est opportun de convoquer le corps électoral le 15 du mois de septembre courant, et que les élections puissent se tenir dans les délais fixés par la loi ; des délais raisonnables et acceptables qui répondent à une revendication populaire insistante. », souligne Ahmed Gaid Salah.

Qui également appelle à donner un coup d’accélérateur au processus électoral, à travers le rapprochement des points de vues des acteurs politiques par l’instance de Dialogue et de médiation invité à travailler aussi à la mise en place de la commission nationale qui doit organiser et superviser l’élection.

On comprend le souci de l’institution militaire de vouloir organiser l’élection présidentielle « dans les meilleurs délais », pour remettre le pays sur la voie de la légalité constitutionnelle.

Mais la date du 15 décembre est-elle tenable vu toutes les difficultés qui émaillent le déroulement du débat politique,(divergence entre acteurs politique, poursuite du Hirak) sous l’impulsion du panel de Karim Younés qui doit, en principe,  proposer le calendrier électoral, au terme du dialogue.

les commentaire

Laisser une réponse à MatSene
Annuler la réponse