Derniées informations
prev next

ALGER : La journaliste Hadda Hazem appelle à la laïcité de l’Etat Algérie

Par yacine benrabia -- 20-Oct-2020 224

‘’Les Algériens se sont opposés à l’islam politique et la laïcité de l’Etat est la solution’’

Hadda Hazem, la directrice du quotidien arabophone «Al-Fadjr», ne mâche pas ses mots et appelle à la laïcité de l’Etat Algérien. Dans un entretien exclusif à notre site, PIA ;  Hadda Hazem ira jusqu’au bout de sa réflexion contre l’islam politique qui est selon elle rejeté par les Algériens. Verbe haut, positions tranchées, Hadda Hazem n’a pas sa langue dans la poche. Selon elle, les Algériens veulent  la séparation des pouvoirs et surtout celui de la religion. « L’islam est un instrument qui a permis à des clans de garder le pouvoir. Pour leur enlever complètement ce pouvoir, il faut désormais les empêcher de l’utiliser à nouveau », dira-t-elle en ajoutant : « Si s’était dans mes pouvoir, l’enlèverai de la Constitution l’article qui parle de ‘’l’islam est la religion de l’Etat’’. Pour moi, l’islam est la religion de l’humanité ».

Pour elle, sauver le pays passe par: « La solution est dans la laïcité de l’Etat Algérien. Moi, je suis pour la séparation de la religion de l’Etat parce que c’est une protection pour la religion et l’intérêt général », a-t-elle dit en ajoutant qu’on va rester musulman mais nous devons séparer la religion du pouvoir. L’islam a été utilisé à des fins personnelles.

Pour M. Hadda Hazem, les islamistes  n’arriveront jamais au pouvoir. Les Algériens commencent à comprendre et l’expérience avec Hams au pouvoir durant d’ère Bouteflika est suffisante pour que les Algériens se détournent de l’islam politique. « Il suffit de voir Hams, comment a utilisé l’islam à des fins politiques en s’enrichissant et en pillant le pays », a-t-elle précisée.

La journaliste insiste sur le fait qu’elle ne veut provoquer personne avec cette opinion mais qu’il ne faut pas aussi se cacher ou voiler la vérité « Ce n’est pas de la provocation mais ce sujet doit être exposé parce que c’st le fait de l’avoir voilé auparavant qui a démoli des sociétés islamiques. Regardez la Turquie, par exemple, quant elle a appliqué la laïcité est sortie du tunnel et de l’obscurantisme qui a durée des siècles dans les sociétés musulmanes.

Sur le même registre, la journaliste rappelle qu’elle est contre la mouvance islamique qui a causé à l’Algérie beaucoup de dégâts et qui a été un obstacle pour la concrétisation, à la fin des années 80, d’une vraie démocratie. « Je pense que les islamistes ont comploté avec le pouvoir contre l’avenir de l’Algérie, les libertés et la démocratie et surtout contre la mouvance gauchiste qui avait des propositions positives en Algérie », tient-elle a dire en insistant sur le fait qu’elle est hostile à l’islam politique, les frères musulmans et les salafistes.

M. Hadda Azem, est pour une séparation de la religion et de l’Etat. Elle veut une Algérie laïque.

les commentaire

Laisser un commentaire