Derniées informations
prev next

Des changements notables pou contrôler la délivrance des visas Schengen

Par YACINE BENRABIA-- 10-Déc-2020 4

Suite à la décision de l’union européenne d’apporter des améliorations dans son système d’information sur les visas (VIS), il y aura des changements notables qui vont être opérés et qui permettront de mieux contrôler la délivrance des visas Schengen.

Selon un communiqué publié le mardi 08 décembre , le conseil de l’union européenne ainsi que le parlement européen, ont annoncé avoir pu conclure un accord provisoire qui permettrait de modifier le Système d’information sur les visas (VIS).

Outre les visas de courts séjours, que le système d’information sur les visas (VIS), couvrait jusque la, ce dernier va dorénavant s’étendre, selon l’accord proposé, pour englober les visas de longs séjours et les titres de séjours, afin d’établir plus de contrôle sur la libre circulation que permettent tous ces documents dans l’espace Schengen.

Que signifie le VIS, ou Système d’Information sur les Visa ?

Destiné à faciliter la tache aux autorités chargées des diverses questions liées aux visas, le système d’information sur les visas est une base de données qui permet d’échanger diverses informations entre les différents états qui constituent l’espace Schengen.  Les données qui constituent le VIS sont collectées auprès des documents liées a chaque personne qui introduit une demande de visa .

Le VIS à pour mission principale l’amélioration de la délivrance des visas de courts séjours, et le contrôle des informations liées aux visas, à la migration, à l’asile et aux frontières.

Qu’est ce qui va changer  ?

Outre un renforcement des mesures de délivrance des visas de court séjours, suite à l’accord provisoire de modification liée du Système d’information sur les visas, on assistera à une prochaine intégration des visas de longs séjours et des permis de séjours à la base de donnée de VIS, mais on verra également plus de systèmes de bases de données de l’union européenne inter-opérer avec le VIS.

En effet, toute délivrance d’un visa ou d’un titre de séjour sera dorénavant précédé par des vérifications améliorées des identités et des antécédents des futurs demandeurs, des vérifications qui seront opérés sur des systèmes de bases de données comme le SIS (Système d’information Schengen), le ESS (Système entrée-sortie) et bien d’autres systèmes de base de données intelligents de l’espace Schengen.

En outre, les enfants ayant dépassé l’âge de six ans seront tenus dorénavant de fournir leurs empreintes digitales. Une limite d’âge supérieur a été également fixée, ce qui fait que les empreintes des personnes ayant dépassé les 75 ne vont pas faire partie des données contenues dans le VIS.

Enfin, les mesures d’expulsion seront également grandement facilitées grâce à l’intégration du document du voyage dans le VIS. Ainsi, même dans le cas  de la non-disponibilité du dit-document au moment de l’expulsion, la copie de celui-ci intégrée dans le VIS pourra être reconnue par le pays de l’expulsée.

 

les commentaire

Laisser un commentaire