Derniées informations
prev next

Sahara occidental: 510 opérations militaires contre l’armée d’occupation marocaine en 67 jours de lutte armée

Par B.A.-- 20-Jan-2021 0

Le Secrétaire général du ministère de la sécurité et de la documentation sahraoui, Sidi Oukal a fait état, mardi, de l’exécution de 510 opérations militaires contre l’armée marocaine en 67 jours de combat depuis la reprise de la lutte armée, en réponse à la violation marocaine de l’accord de cessez-le-feu, le 13 novembre de l’année dernière.

“L’Armée sahraouie a mené 510 opérations de combat entre attaques et bombardements contre l’armée marocaine, avec une moyenne de 8 opérations par jour”, a déclaré M. Oukal lors d’une conférence de presse tenue, aujourd’hui, au siège de la présidence de la République sahraouie, consacrée à l’examen des derniers développements de la cause sahraouie politiquement et militairement après la reprise de la lutte armée, dans la quelle ont pris part l’ambassadeur sahraoui chargé de l’Europe et de l’Union européenne, Oubi Bouchraya El Bachir et le représentant du front Polisario auprès des Nations unies,  Sidi Mohamed Amar.

A une question sur les pertes enregistrées dans les rangs de l’occupant marocain, le responsable sahraoui a relevé l’existence de pertes considérables dans ses rangs, voire humaines et des dégâts matériels dans les bases militaires marocaines”.

Concernant l’usage d’avions par l’occupant marocain contre l’armée sahraouie, M. Sidi Oukal a affirmé que “le régime marocain utilise toutes les armes et les matériels en dépit de sa discrétion à l’égard de la guerre”, ajoutant que “la région est entrée dans une guerre intensifiée qui vas s’accroitre à l’avenir”.

Le SG du ministère de la sécurité et de la documentation sahraoui a expliqué la raison de la discrétion du Maroc à l’égard des batailles en cours sur le terrain par le fait que la reconnaissance de l’existence d’une guerre signifie la reconnaissance de l’autre partie et les implications juridiques et économiques qui en résultent”.

les commentaire

Laisser un commentaire