Derniées informations
prev next

Hirak : Reprise des manifestations à Alger et dans d’autres villes du pays

Par Y. Benrabia-- 26-Fév-2021 0

Après un an d’interruption des manifestations hebdomadaires à cause du Covid-19, des milliers d’Algériens sont redescendus dans la rue, le 26 février à Alger et dans les autres villes du pays après une année de leur interdiction en raison de la crise sanitaire du Covid-19., pour relancer le “Hirak”, le mouvement de contestation pacifique.

En effet, comme si le temps était resté suspendu pendant un an, les mêmes visages, les mêmes drapeaux et les mêmes chants ont réinvesti la rue. Ils étaient nombreux à battre le pavé dans la capitale, Bouira, Bordj Bou Arreridj, M’sila, Tizi Ouzou, Béjaia, Skikda, Annaba, Constantine , et des autres villes pour réitérer les revendications chères au Hirak.

A Alger, des milliers de partisans du Hirak manifestaient à Alger, marquant la reprise des marches hebdomadaires de ce mouvement de protestation anti régime, deux ans après la première marche algéroise et après un an d’arrêt des manifestations à cause de la pandémie de Covid-19. « Ni islamiste ni laïc, mais hirakiste », pouvait-on lire sur une affiche brandie par la foule qui scandait « Un Etat civil et pas militaire ! », slogan-phare de la contestation.

Des camions de la police ont pris position à proximité des principales places du centre-ville et des barrages filtrants ont été installés sur plusieurs axes routiers menant à la capitale.
Malgré l’interdiction des rassemblements pour des raisons sanitaires, plusieurs cortèges se sont formés en début d’après-midi dans des quartiers populaires, notamment à Bab El Oued, pour rejoindre le centre de la capitale.

les commentaire

Laisser un commentaire