Derniées informations
prev next

Guerre en Ukraine: Marioupol résistera-t-elle encore?

Par Y.B.-- 17-Avr-2022 0

La bataille pour le contrôle de la ville de Marioupol se poursuit, faisant craindre un lourd bilan humain côté ukrainien. Selon le président Volodymyr Zelensky, « la situation à Marioupol reste aussi grave qu’elle est possible de l’être. Tout simplement inhumaine ». Des propos publiés au moment où le ministère de la défense russe demandait aux derniers combattants ukrainiens retranchés dans le complexe métallurgique d’Azovstal de cesser les combats dimanche à 6 heures, heure de Moscou.

Situation « inhumaine » à Marioupol, que les Russes affirment largement contrôler

La situation dans le port stratégique de Marioupol est « inhumaine », a déclaré samedi soir le président ukrainien, appelant les Occidentaux à fournir « immédiatement » les armes lourdes qu’il réclame depuis plusieurs semaines, tandis que la Russie affirme contrôler la quasi-totalité de la ville et lance à ses derniers défenseurs un nouvel appel à déposer les armes.

« La situation à Marioupol reste aussi grave qu’elle peut l’être. Tout simplement inhumaine », a lancé Volodymyr Zelensky dans un message vidéo. « C’est ce que la Fédération de Russie a fait. A fait délibérément. (…) La Russie essaie délibérément de détruire quiconque se trouve à Marioupol », dans le sud-est de l’Ukraine.

Ultimatum

Le ministère russe de la défense demandait aux derniers combattants ukrainiens retranchés dans le complexe métallurgique d’Azovstal de cesser les combats dimanche à 6 heures, heure de Moscou (4 heures, heure de Paris), et d’évacuer les lieux avant 13 heures (11 heures, heure de Paris).

« Tous ceux qui auront abandonné les armes auront la garantie d’avoir la vie sauve, a assuré le ministère sur Telegram. C’est leur seule chance. » A part cette poche de résistance, « l’entièreté du territoire de la ville de Marioupol a été débarrassé des militants de la formation nazie Azov, des mercenaires étrangers et des militaires ukrainiens », a-t-il affirmé.

Des explosions entendues à Kiev

Plusieurs médias locaux rapportent que des explosions ont été entendues aux premières heures de dimanche à Kiev. La capitale ukrainienne avait déjà été prise pour cible dès l’aube samedi. Dans tout le pays, les sirènes d’alerte ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche.

La ville de Brovary visée par une attaque

Un missile a frappé la ville de Brovary, tôt dans la journée de dimanche, selon Igor Sapozhko, le maire de cette ville en banlieue de Kiev. Aucune information n’est encore parvenue quant à l’étendue des dégâts et les victimes potentielles.

 

les commentaire

Laisser un commentaire