Derniées informations
prev next

Guerre en Ukraine: Les combats continuent.

Par Y.B.-- 26-Avr-2022 3

 

« La ville de Kreminna serait tombée », selon le ministère de la défense britannique

Dans son point de situation quotidien, le ministère de la défense britannique a déclaré : « Les forces russes tentent probablement d’encercler des positions ukrainiennes fortement fortifiées dans l’est de l’Ukraine. »

« La ville de Kreminna serait tombée », d’après le ministère. Selon lui, « de violents combats sont signalés au sud d’Izioum, alors que les forces russes tentent d’avancer vers les villes de Sloviansk et de Kramatorsk depuis le Nord et l’Est ».

Par ailleurs, précise-t-il, « les forces ukrainiennes ont préparé la riposte à Zaporijia en prévision d’une éventuelle attaque russe depuis le Sud ».

Deux explosions ont touché une tour radio en Transnistrie, selon les autorités

« Tôt le 26 avril, deux explosions ont été entendues dans le village de Maïak », a déclaré dans un communiqué le ministère de l’intérieur de la Transnistrie, une région séparatiste de Moldavie appuyée par Moscou, et non reconnue par la communauté internationale. Les deux détonations, qui n’ont fait aucune victime, ont touché la tour radio de cette localité située à une cinquantaine de kilomètres au nord de la « capitale » de la Transnistrie, Tiraspol, non loin de la frontière avec l’Ukraine, a ajouté la même source.

Deux « puissantes » antennes qui relayaient les fréquences radio russes ont été mises hors service, a affirmé le ministère, publiant des photos présentées comme montrant ces émetteurs gisant au sol.

Après des explosions en Transnistrie, la Moldavie convoque une réunion de son Conseil suprême de la sécurité

La présidente de la Moldavie, Maia Sandu, va réunir mardi son Conseil suprême de la sécurité après une série d’explosions dans la région séparatiste prorusse de Transnistrie, qui fait craindre un débordement du conflit en Ukraine dans le pays d’Europe orientale.

Maia Sandu « va tenir aujourd’hui une réunion du Conseil suprême de la sécurité en lien avec les incidents dans la région de Transnistrie », a déclaré la présidence dans un communiqué, précisant que celle-ci débuterait à 11 h (heure d’Alger).

Une quarantaine de pays réunis en Allemagne pour soutenir l’Ukraine

Au moment où la Russie vise le contrôle total du sud de l’Ukraine et de la région du Donbass, une quarantaine de pays se réunissent aujourd’hui sur la base aérienne américaine de Ramstein, en Allemagne, à l’invitation des Etats-Unis, dans le but de « générer des capacités supplémentaires pour les forces ukrainiennes », a déclaré, hier, le ministre de la défense américain, Lloyd Austin.

« Ils peuvent gagner s’ils ont les bons équipements, le bon soutien », a-t-il souligné après un déplacement à Kiev, dimanche, au cours duquel il a rencontré le président ukrainien Volodymyr Zelensky, en compagnie du secrétaire d’Etat Antony Blinken.

Moscou assure vouloir continuer à négocier mais avertit du risque d’un conflit mondial

Moscou va poursuivre les négociations de paix avec Kiev, a assuré, hier, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov mais a émis des doutes sur la sincérité du président ukrainien, Volodymyr Zelensky, qui fut un ancien comédien élu à la présidence en 2019

« C’est un bon acteur (…), si on regarde attentivement et on lit attentivement ce qu’il dit, vous allez y trouver un millier de contradictions », a affirmé M. Lavrov cité par les agences de presse russes. « La bonne volonté a ses limites. Et si elle n’est pas réciproque, cela ne contribue pas au processus de négociation », a-t-il ajouté.

« Mais nous continuons de mener des négociations avec l’équipe déléguée par [le président ukrainien Volodymyr) Zelensky], et ces contacts vont se poursuivre », a-t-il assuré.

Le nombre de réfugiés ukrainiens pourrait s’élever à 8,3 millions, selon l’ONU

Les Nations unies estiment que le nombre de réfugiés ukrainiens fuyant leur pays pourrait atteindre 8,3 millions, contre un peu plus de 5,2 millions actuellement. Au regard de la dégradation de la situation, le Haut Commissariat aux réfugiés, qui au début de la guerre tablait sur 4 millions de réfugiés, demande 1,85 milliard de dollars pour soutenir ses actions et celle de ses partenaires en faveur de ces personnes fuyant leur pays en guerre.

L’ONU double son appel humanitaire pour l’Ukraine à 2,25 milliards de dollars

Les Nations unies ont annoncé, mardi, avoir doublé leur appel d’urgence pour apporter de l’aide humanitaire en Ukraine. « Plus de 2,25 milliards de dollars sont désormais nécessaires pour répondre aux besoins en Ukraine, soit plus du double du montant demandé (1,1 milliard de dollars) lorsque nous avons lancé l’appel le 1er mars, quelques jours après le début de la guerre. L’appel a également été prolongé de trois à six mois », a précisé l’ONU.

 

les commentaire

Laisser un commentaire