Derniées informations
prev next

Hazim, l’artiste qui a fait la joie des Algériens durant les années 90 n’est plus

Par S.B.-- 04-Mai-2022 0

La scène artistique algérienne a perdu mercredi le comédien Mohamed Hazim, membre du célèbre trio comique d’Oran “Bila Houdoud” qui a tant fait rire les Algériens durant la décennie noire avec ses sketchs comiques.

Le nom du défunt, en compagnie de “Mustapha” et “Hamid”, a été associé aux sketchs de la troupe d’Oran “Bila Houdoud”, une célèbre série comique diffusée durant les années 90 par la Télévision algérienne, et très appréciée par le public algérien, notamment durant les soirées ramadanèsques.

Au moment où l’Algérie vivait les années de braise en raison du terrorisme qui s’en prenait aux artistes les plus éminents, le trio “Bila Houdoud”, dont Hazim, dessinait le sourire sur le visage des Algériens à travers des sketchs comiques dont la renommée a dépassé les frontières nationales.

Avec un accent oranais irrésistible, la série comique “Bila Houdoud” a traité diverses questions sociales avec un style humoristique, où Hazim a marqué par son sens de l’humour et son sérieux, en sus de sa propre danse et de ses bagarres avec “Mustapha”.

Né en 1951 à Sidi Bel Abbès, feu Mohamed Hazim a entamé son parcours artistique dans le théâtre dans la wilaya voisine de Mascara durant les années 60 (à l’âge de 15 ans). Ensuite, et dans les années 70, il a étudié le théâtre au Conservatoire municipal d’Oran.

Le défunt a par la suite sillonné plusieurs wilayas et a eu un grand amour pour le théâtre, notamment celui de l’humour, mais le véritable départ de son parcours a été avec “Bila Houdoud” dans les années 90, qui en a fait l’une des plus importantes stars de la comédie en Algérie.

les commentaire

Laisser un commentaire