Derniées informations
prev next

Guerre en Ukraine: L’est est toujours en feu

Par Yacine BENRABIA-- 19-Mai-2022 0

Un mort et des blessés dans un bombardement en Russie près de la frontière ukrainienne, selon le gouverneur local

Un bombardement dans un village du sud-ouest de la Russie, situé à la frontière avec l’Ukraine, dans la région de Koursk, a fait un mort et des blessés, a indiqué jeudi le gouverneur de cette région.

“Une autre attaque ennemie à Tyotkino, qui a eu lieu à l’aube, s’est malheureusement achevé en tragédie. Pour le moment, nous avons connaissance de la mort d’au moins un civil”, a indiqué Roman Starovoyt sur Telegram, précisant que d’autres personnes avaient été blessées et recevaient des soins médicaux.

Selon les premières informations, la victime est un chauffeur routier qui effectuait des livraisons dans une distillerie locale qui a été frappée “à plusieurs reprises”, a ajouté le gouverneur, laissant entendre que l’attaque venait d’Ukraine, en réponse à l’invasion russe lancée depuis le 24 février.

La Russie ferme le bureau de CBC/Radio-Canada, “inacceptable” pour Trudeau

La Russie a annoncé mercredi fermer le bureau de Moscou de la radio-télévision canadienne CBC/Radio-Canada, et l’annulation des accréditations et visas de ses journalistes, une décision qualifiée d'”inacceptable” par le Premier ministre canadien.

C’est la première fois que Moscou bannit un média occidental depuis le début de l’offensive russe en Ukraine le 24 février. La Russie a expliqué qu’il s’agissait d’une réponse à l’interdiction de diffusion de chaînes du groupe russe RT au Canada, décidée mi-mars.

Bridget Brink confirmée comme ambassadrice américaine en Ukraine

Le Sénat a confirmé, mercredi soir, Bridget Brink comme ambassadrice des États-Unis en Ukraine. Cette confirmation intervient alors que le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, a annoncé, dans la journée, la réouverture de l’ambassade à Kiev, fermée il y a trois mois.

Bridget Brink a été nommée à ce poste le mois dernier par le président Joe Biden. Elle était depuis 2019 ambassadrice américaine en Slovaquie.

Les Etats-Unis n’ont pas eu d’ambassadeur en Ukraine depuis 2019, lorsque l’ancien président Donald Trump a démis de ses fonctions l’ambassadrice Marie Yovanovitch.

Une dizaine de civils tués à Donetsk, annonce le gouverneur régional

Le gouverneur régional de Donetsk, Pavlo Kirilenko, affirme dans un message publié sur Facebook, mercredi, que les forces russes ont tué dix civils dans sa région.

« La Russie tue des civils ! Le 18 mai, les Russes ont tué dix civils dans la région de Donetsk : sept à Lyman et trois à Bakhmut. Deux enfants ont été tués : un à Lyman et un à Bakhmut », déclare M. Kirilenko, qui ajoute que sept autres civils ont été blessés mercredi.

« Il est encore impossible de déterminer le nombre exact de victimes à Marioupol et Volnovakha. Tous les Russes seront tenus responsables de ces crimes ! » , dit-il.

La Russie aurait tiré plus de 2 000 missiles sur l’Ukraine, selon Volodymyr Zelensky

Selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky, la Russie a déjà tiré plus de 2 000 missiles contre l’Ukraine, ce qui, dit-il, constitue une grande partie de son arsenal. M. Zelensky déclare, ce soir, que la majorité des missiles ont touché des infrastructures civiles et n’ont apporté aucun avantage militaire stratégique.

« Au cours de la dernière journée, des missiles russes ont frappé les villes méridionales de Mikolaiv et Dnipro », déclare-t-il, en ajoutant que Moscou aurait déployé de nouvelles armes laser, ce qui, selon, lui, reflète son désir de trouver une alternative à ses missiles.

Rencontre « extrêmement » positive entre la Turquie et les Etats-Unis à propos de l’OTAN

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, qui s’est entretenu au téléphone avec le secrétaire général de l’OTANJens Stoltenberg, a rencontré aujourd’hui à New York son homologue turc Mevlut Cavusoglu pour tenter de débloquer la situation concernant la volonté d’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’Alliance atlantique

« Nous comprenons les inquiétudes [de la Suède et de la Finlande] liées à la sécurité », mais celles de la Turquie « doivent aussi obtenir une réponse », a plaidé le ministre turc, tout en se disant prêt à en « discuter avec les amis et alliés, dont les Etats-Unis ».

« Nous voulons surmonter les divergences par le dialogue et la diplomatie », a encore assuré, plus globalement, Mevlut Cavusoglu, semblant laisser la porte ouverte à une solution.

Après la rencontre, qu’il a qualifiée d’« extrêmement positive », il a évoqué une médiation américaine. « Blinken a assuré que les Etats-Unis allaient transmettre les messages nécessaires pour dissiper les préoccupations de la Turquie », a-t-il affirmé.

 

les commentaire

Laisser un commentaire