Derniées informations
prev next

Guerre en Ukraine : La Russie augmente ses attaques contre les infrastructures civiles, selon les Britanniques

Par Y.B.-- 18-Sep-2022 0

 

Dans son point du 18 septembre sur la situation en Ukraine, le ministère de la défense britanique affirme que  « la Russie cible de plus en plus les infrastructures civiles, même là où elle ne perçoit probablement aucun effet militaire immédiat ». Le MOD prend ainsi pour exemple les attaques contre le réseau électrique ukrainien, ainsi que les frappes contre le réservoir de Karatchounivka, qui ont causé des inondations dans la ville de Kryvy Rih,   selon les autorités locales.

« Alors qu’elle fait face à des revers sur les lignes de front, la Russie a probablement élargi la liste des lieux qu’elle est prête à frapper dans le but de saper directement le moral du peuple et du gouvernement ukrainiens », écrit le ministère de la défense britannique.

Il y a quelques jours, un analyste du centre de gestion du centre de recherche britannique Janes expliquait à l’Agence France-Presse que l’un des principaux objectifs du Kremlin, désormais, est de « supprimer la résistance de la population » ukrainienne, de « la démoraliser », voire de « potentiellement fomenter de l’agitation » en son sein contre ses autorités en la privant d’eau ou d’électricité.

Les  russes disent avoir « éliminé » un groupe armé à Kherson

Les autorités d’occupation russes à Kherson, dans le sud de l’Ukraine, ont affirmé qu’un groupe armé avait été détruit lors de combats samedi soir dans le centre de cette ville, qui est l’objectif d’une contre-offensive ukrainienne. Dans un message sur Telegram, elles affirment également qu’aucun soldat russe n’a été blessé, ni aucun civil.

Côté ukrainien, la porte-parole du commandement sud de l’armée, Nataliya Gumenyuk, a dénoncé une « provocation ». S’exprimant dimanche matin sur une chaine de TV ukrainienne, elle a déclaré : « Les tirs et les explosions d’hier à Kherson sont une provocation de l’occupant. Nous avons prévenu que des provocations allaient avoir lieu entre le 17 et le 20 septembre. Elles sont destinées à entacher l’image des forces armées ukrainiennes », a-t-elle ajouté.

En Russie, le média public Vesti a publié une vidéo montrant deux blindés entourés de soldats lors de l’incident, sur une avenue dans le quartier de la gare ferroviaire de Kherson. Sur cette vidéo, l’un des blindés ouvre le feu à la mitrailleuse tandis que d’autres tirs se font entendre.

 

les commentaire

Laisser un commentaire