Derniées informations
prev next

Guerre en Ukraine : Au moins 17 morts dans de nouveaux bombardements…

Par Y.B.-- 09-Oct-2022 0

Au moins 17 personnes ont été tuées dimanche dans des bombardements sur la ville de Zaporijjia (sud de l’Ukraine), trois jours après de précédentes frappes qui avaient fait 17 morts, a-t-on appris de source officielle. Les frappes ont touché des maisons et des immeubles d’habitation de plusieurs étages, a-t-il précisé.

Le service d’urgence ukrainien a indiqué samedi soir tard que 17 personnes, dont un enfant, avaient trouvé la mort du fait de bombardements dans la ville de Zaporojie, frappée au petit matin par sept missiles. Par ailleurs, 21 personnes ont été secourues dont 12 ont été hospitalisées.

Le Ministère de la Défense britannique revient sur l’explosion du Pont de Crimée

« L’étendue des dommages est incertaine, mais toute perturbation grave aura très probablement un impact significatif sur la capacité déjà tendue de la Russie à maintenir ses forces dans le sud de l’Ukraine. La ligne a joué un rôle clé dans le déplacement de véhicules militaires lourds vers le front sud pendant l’invasion. »

Réouverture du pont de Crimée

Le pont de Crimée, infrastructure clé et symbolique reliant la Russie à la péninsule annexée en 2014 au détriment de l’Ukraine, a rouvert à la circulation routière et ferroviaire après avoir été partiellement détruit samedi par une énorme explosion attribuée par Moscou à un camion piégé.

« Le trafic ferroviaire sur le pont de Crimée a été totalement rétabli », a affirmé le vice-Premier ministre russe Marat Khousnoulline, sans précision horaire. « Tous les trains programmés vont passer en totalité », a-t-il ajouté. Cette reprise concerne aussi bien « les trains de passagers que de marchandises ».

Les autorités de Crimée avaient annoncé dans l’après-midi que la circulation avait repris pour les voitures et les bus sur la seule voie routière du pont restée intacte. Ce qu’a confirmé Marat Khousnoulline, précisant que la seconde voie serait de nouveau opérationnelle « dans un proche avenir » et que les conclusions des observations menées samedi sur les parties endommagées seraient connues ce dimanche. Des ferries vont prendre le relais, notamment pour la traversée des poids lourds. « Nous ne prévoyons pas de pénurie », a relevé le vice-Premier ministre.

Des plongeurs russes examinent le pont de Crimée après l’explosion

Des plongeurs russes devaient examiner ce dimanche le pont de Crimée, infrastructure clé reliant la Russie à cette péninsule annexée, endommagé la veille par une puissante explosion que les autorités ont attribué à un camion piégé.

« Nous avons ordonné un examen par nos plongeurs. Ils vont commencer à travailler à six heures du matin », a annoncé samedi soir le vice-Premier ministre russe Marat Khousnoulline. Selon lui, les « premiers résultats » de cet examen sous-marin sont à attendre dès dimanche.

Le dirigeant de la Crimée Sergueï Aksionov a appelé dimanche les habitants de la péninsule à rester « calmes » et assuré que la situation était « sous contrôle ».

L’inquiétude persiste à la centrale nucléaire de Zaporojie

La centrale nucléaire de Zaporojie, au centre d’un bras de fer depuis des mois dans le sud de l’Ukraine, qui a nécessité son arrêt, a de nouveau perdu sa source d’alimentation électrique externe en raison de bombardements. Elle s’appuie donc pour le moment sur des générateurs d’urgence, a alerté samedi l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) dont une mission est sur place.

Volodymyr Zelensky condamne les bombardements de Zaporojie

« Le mal absolu. Des terroristes et des sauvages. Depuis celui qui a donné cet ordre jusqu’à celui qui l’a exécuté. Tous ont une responsabilité. Devant la loi et devant le peuple », a écrit le président ukrainien sur son compte Telegram.

Une nouvelle aide de 11 millions d’euros de la part de l’Allemagne pour l’Ukraine

L’ancienne porte-parole de Volodymyr Zelensky évoque une nouvelle aide de 11 millions d’euros de la part de l’Allemagne, dont des vêtements, des générateurs et des tentes chauffées.

Six bataillons biélorusses près de la frontière avec l’Ukraine

Le renseignement ukrainien indique que six bataillons biélorusses seraient stationnés près de la frontière avec l’Ukraine et que « Poutine essaie de convaincre Loukachenko » d’entrer directement en guerre.

Vladimir Poutine réunira son Conseil de sécurité lundi

Le président russe Vladimir Poutine réunira lundi son Conseil de sécurité, un format rassemblant les principaux ministres, responsables politiques et représentants des services de sécurité et de l’armée, a annoncé dimanche le Kremlin aux agences russes.

« Une réunion du président avec les membres permanents du Conseil de sécurité est prévue demain », a indiqué le porte-parole de Poutine, Dmitri Peskov. Si le président russe tient régulièrement de telles rencontres, celle-ci interviendra deux jours après l’explosion ayant endommagé le pont de Crimée, une infrastructure clé.

« La Russie est prête à participer à la résolution des problèmes alimentaires mondiaux et à aider les pays les plus pauvres »

Vladimir Poutine s’est exprimé à l’occasion de la Journée des travailleurs de l’agriculture et des industries de transformation, comme le rapporte l’agence russe TASS : « Nous développons notre potentiel d’exportation et – je tiens à le souligner – nous sommes prêts à apporter notre contribution à la résolution des problèmes alimentaires mondiaux et à fournir l’aide nécessaire aux nations les plus pauvres et en développement. »

« Le travail sous une pression de sanctions sans précédent pose de nouveaux défis au secteur agricole », a-t-il déclaré. « Nous allons les relever conjointement, avec le soutien de l’État, en utilisant les restrictions imposées pour notre propre développement. »

 

les commentaire

Laisser un commentaire