Derniées informations
prev next

Les MAE arabes assistent à un spectacle épique sur l’histoire de l’Algérie

Par Y.B.-- 31-Oct-2022 0

Les ministres arabes des Affaires étrangères et les chefs de délégations participant au 31e Sommet arabe prévu à Alger les 1er et 2 novembre ont assisté, dimanche à l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaih, à un méga spectacle épique à l’occasion du 68e anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er Novembre 1954 .

Ont assisté à ce spectacle, placé sous le thème “Epopée d’un peuple, fierté d’une nation” et coïncidant avec le 31e Sommet arabe, le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Brahim Boughali, les ministres arabes des Affaires étrangères et les chefs de délégations participant au 31e Sommet arabe, des membres du corps diplomatique accrédité à Alger, des membres du gouvernement et des moudjahidine.

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droit, Laïd Rebiga a précisé, à l’ouverture du spectacle, que “le choix, par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, de la date du 1er novembre pour la tenue du Sommet arabe reflète l’attachement de l’Algérie à unifier et resserrer les rangs arabes tout comme la Révolution de libération avait réussi à rallier les peuples arabes à notre cause nationale juste”.

“La Révolution du 1er Novembre 1954 est synonyme d’héroïsme et de dignité pour les peuples arabes et les enfants libres  d’Algérie sont aujourd’hui honorés par la participation de leurs frères arabes à la célébration de cet événement glorieux à haute portée symbolique”, a ajouté M. Rebiga.

“Le premier novembre est une fête nationale et un anniversaire mémorable pour tous les peuples épris de liberté de par le monde entier. Il revêt une symbolique singulière riche en évènements et hauts faits historiques ayant marqué le parcours de lutte de notre nation”, a affirmé le ministre.

“Soixante-huit ans après son déclenchement, la Glorieuse Révolution du 1 novembre 1954 continue de susciter l’admiration et de livrer ses enseignements et ses valeurs”.

Réalisé par Ahmed Rezzak, “Ala Fachehadou” est une représentation mettant en scène des tableaux artistiques qui retracent l’histoire séculaire de l’Algérie et véhiculent un message de reconnaissance et de gratitude envers les Chouhada, et de détermination à poursuivre le processus d’édification.

Le spectacle réalisé par le metteur en scène Ahmed Rezzak et produit par le ministère des Moudjahidine et des Ayants droit, a été présenté sous forme de mosaïque où la musique s’est mêlée à la danse, au récit et aux effets audiovisuels, retraçant l’histoire millénaire de l’Algérie, ainsi que l’apport des Algériens à la culture et à la pensée universelles.

La fin du spectacle a été marquée par des tableaux chorégraphiques symbolisant la cohésion arabe, avec un hommage particulier à la lutte du peuple palestinien pour le recouvrement de sa liberté.

les commentaire

Laisser un commentaire