Derniées informations
prev next

Début des travaux du 1er colloque international sur “le droit d’accès du citoyen à la justice constitutionnelle”

Par A.M.-- 05-Déc-2022 0

Les travaux du 1er colloque international sur “le droit d’accès du citoyen à la justice constitutionnelle à la lumière des systèmes comparés”, ont débuté lundi à Alger, sous le haut patronage du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

La cérémonie d’ouverture de ce colloque, organisé au Palais des Nations à l’occasion du 1er anniversaire de la création de la Cour constitutionnelle, s’est déroulée en présence du président de l’Assemblée populaire nationale (APN), M. Ibrahim Boughali, du président de la Cour constitutionnelle, M. Omar Belhadj, du Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahamane, et du Conseiller du président de la République chargé des affaires juridiques et judicaires, Boualem Boualem, en sus de membres du Gouvernement et de la Cour constitutionnelle, et de représentants du corps diplomatique en Algérie.

L’organisation de ce colloque de deux jours intervient dans le cadre de la démarche visant à clarifier les modalités d’accès du citoyen à la justice constitutionnelle pour défendre efficacement ses droits et libertés, préservant ainsi la primauté de la Constitution, d’une part, et garantissant la protection du système des droits et des libertés et la compatibilité des lois et réglementations à la Constitution d’autre part.

Cette rencontre se veut aussi l’occasion pour analyser les différentes dispositions constitutionnelles et législatives dans les systèmes juridiques comparés, et présenter les expériences des pays en matière de recours du citoyen à la justice constitutionnelle pour défendre ses droits et libertés garantis par la Constitution.

Prennent part aux travaux de ce colloque international des représentants des Cours et des Conseils constitutionnels de différentes régions du monde, et des instances mondiales et régionales de la justice constitutionnelle, en sus d’experts et de spécialistes algériens et étrangers en droit constitutionnel.

les commentaire

Laisser un commentaire