Derniées informations
prev next

Guerre en Ukraine: Les attaques de drones se poursuivent

Par Y.B.-- 17-Sep-2023 0

 La Russie dit avoir abattu sept drones près de Moscou et en Crimée

La défense aérienne russe a abattu un drone ukrainien dans la région de Moscou et six autres qui se dirigeaient vers la péninsule de Crimée annexée, a annoncé dimanche le ministère russe de la Défense.

Un des drones a été intercepté à 01h45 dans le district d’Istrinsky, dans la région de Moscou, a indiqué le ministère sur Telegram. « Selon des informations préliminaires, il n’y a ni dégât ni victimes sur le site où sont tombés les débris », a précisé, également sur Telegram, le maire de Moscou, Sergueï Sobianine.

Deux drones ukrainiens ont par ailleurs été détruits vers 01h15 sur la côte ouest de la Crimée, puis quatre autres 30 minutes plus tard au-dessus des côtes est et nord-ouest de la péninsule, selon le ministère de la Défense.

L’armée ukrainienne confirme la reconquête de Klichtchiïvka, au sud de Bakhmout

L’armée ukrainienne a confirmé dimanche la reconquête de Klichtchiïvka, localité tactiquement importante au sud de Bakhmout, sur le front est.

« Klichtchiïvka a été débarrassée des Russes et libérée par les forces de la 80brigade d’assaut aéroportée (…) », a annoncé Oleksandr Syrsky, commandant de l’armée de terre

Le Canada alloue 23 millions d’euros au renforcement des défenses aériennes ukrainiennes

Le Canada apportera une contribution de 33 millions de dollars (23 millions d’euros) à un partenariat dirigé par le Royaume-Uni pour fournir de l’équipement de défense aérienne hautement prioritaire à l’Ukraine, annonce le gouvernement

« Cette initiative a été lancée en juin 2023 par plusieurs pays y compris le Danemark, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et les Etats-Unis, et contribuera à fournir à l’Ukraine des missiles de défense aérienne dont elle a un besoin urgent pour se défendre contre les attaques de missiles et de drones perpétrées par la Russie », précise-t-il.

Ce don s’inscrit dans le nouveau financement de 500 millions de dollars (347 millions d’euros) pour l’aide militaire à l’Ukraine annoncé  par le premier ministre, Justin Trudeau, en juin 2023.

Le leader tchétchène Kadyrov qualifie de « mensonges » les rumeurs sur son état de santé

Le dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, fidèle allié de Vladimir Poutine en Russie, a publié dimanche une vidéo de lui, non datée, qualifiant de « mensonges » les rumeurs qui circulent sur son état de santé qui se serait dégradé.

Vendredi, des informations de la presse ukrainienne, citant des sources au sein de la diaspora tchétchène et confirmées au média « Obozrevatel » par les renseignements ukrainiens, indiquaient que Ramzan Kadyrov, soutien sans faille de l’offensive russe en Ukraine, était dans le coma, « gravement » malade.

« Je conseille vivement à tous ceux qui ne parviennent pas à distinguer la vérité du mensonge sur Internet de prendre l’air, de mettre de l’ordre dans leurs idées », a écrit en réponse Ramzan Kadyrov dimanche dans un message accompagnant une courte vidéo tournée en selfie. Sourire aux lèvres, il regarde la caméra, le visage toutefois visiblement gonflé.

Un agriculteur de 45 ans tué par l’explosion d’une mine dans la région de Kherson

L’explosion d’une mine russe a fait un mort et un blessé dans le sud de la région de Kherson, rapporte samedi le gouverneur de l’oblast, Oleksandr Prokudin.

Les deux hommes, respectivement âgés de 45 et 26 ans, travaillaient dans un champ près de Beryslav, une ville située le long de la rivière Dniepr, lorsque leur tracteur a roulé sur la mine.

« Je m’adresse une fois de plus aux habitants de la région. Ne commencez pas à travailler tant que les champs n’ont pas été contrôlés par les sapeurs. Veillez à votre sécurité », rappelle le gouverneur, sur Telegram

« Nous devons nous préparer à une longue guerre en Ukraine », estime Jens Stoltenberg

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg a prévenu qu’il ne fallait pas s’attendre à une fin rapide de la guerre en Ukraine, dans une interview publiée dimanche, au moment où l’armée ukrainienne est engagée dans une contre-offensive pour repousser les forces russes.

« La plupart de guerres durent plus longtemps que ce qui avait été prévu lorsqu’elles ont débuté », a souligné Jens Stoltenberg dans cette interview au groupe de média allemand Funke. « Par conséquent nous devons nous préparer à une longue guerre en Ukraine », a-t-il ajouté.

Des tirs d’artillerie russes font un mort et un blessé dans l’oblast de Soumy, selon le procureur régional

Un bombardement russe a fait un mort et un blessé dimanche à Velykopyssarivska, village proche de la frontière russe, situé dans l’oblast de Soumy, rapporte le service de presse du parquet régional ssur Telegram.

« Selon l’enquête, le 17 septembre 2023, vers 10 heures du matin, les occupants, utilisant des méthodes de guerre interdites par le droit international, ont tiré des obus d’artillerie sur les infrastructures civiles de la communauté de Velykopyssarivska, dans la région de Soumy. A la suite d’une attaque ennemie sur le terrain de leur propre foyer, un homme de 47 ans est décédé, une femme de 40 ans a été blessée », écrit-il.

Kim Jong-un quitte la Russie à bord de son train blindé

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a quitté dimanche à bord de son train blindé l’Extrême-Orient russe en direction de la frontière nord-coréenne, ont rapporté les agences de presse russes, après une visite en Russie entamée mardi.

« La cérémonie de départ du dirigeant de la RPDC s’est déroulée à la gare d’Artiom-Primorsky-1, où se trouvait déjà le train blindé de Kim Jong-un », a indiqué l’agence Ria Novosti en utilisant l’acronyme du nom officiel de la Corée du Nord, et en publiant une vidéo du départ du dirigeant. « Le train de Kim Jong-un s’est dirigé vers le poste frontière de Khassan. La distance (…) est d’environ 250 kilomètres », a indiqué de son côté l’agence TASS.

A Vladivostok, Kim Jong Un reçoit des drones explosifs en cadeau

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a reçu dimanche en cadeau cinq drones explosifs, un drone de reconnaissance et un gilet pare-balles des mains du gouverneur de la région de Primorye, dans l’Extrême-Orient russe, selon l’agence de presse officielle TASS. Des présents à caractère militaire hautement symboliques dans un contexte de craintes occidentales envers un possible accord pour des livraisons d’armes et de munitions nord-coréennes dont Moscou a besoin pour son offensive en Ukraine.

Déclarations contradictoires au sujet d’Andriïvka

L’armée russe a affirmé samedi ne pas avoir été « délogée » du village d’Andriïvka, au sud de Bakhmout sur le front Est. Elle contredit ainsi une annonce faite la veille par l’état-major ukrainien.

LAVROV ACCUSE WASHINGTON DE “CONTRÔLER CETTE GUERRE”

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a accusé à la télévision russe les États-Unis de “contrôler cette guerre”, selon l’agence russe TASS. “Quoi qu’ils disent, ils contrôlent cette guerre, ils fournissent des armes, des munitions, des informations de renseignement, des données provenant de satellites. Ils poursuivent une guerre contre nous”, a-t-il affirmé, interrogé sur la possibilité d’une livraison de missiles de longue portée en Ukraine par Washington, que Joe Biden hésite à enclencher.

Le ministre des Affaires étrangères russe a aussi estimé que ce type d’envoi Kiev par ses alliés occidentaux “ne changera pas l’essence de ce qui se passe en Ukraine”. “Ce qui se passe, c’est que l’Ukraine a été préparée depuis longtemps à infliger une défaite stratégique à la Russie, en utilisant ses mains et ses corps”, a-t-il fustigé.

les commentaire

Laisser un commentaire