Derniées informations
prev next

Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky aux Etats-Unis, Lviv attaquée par des drones

Par Y.B.-- 19-Sep-2023 0

Attaque de drones à Lviv

Des drones ont attaqué tôt mardi la ville de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine, où les autorités ont fait état de l’incendie d’un entrepôt et d’au moins un blessé.

Plusieurs vagues de drones ont été entendues, de même que des explosions et le passage de véhicules lourds dans les rues pendant le couvre-feu, selon une journaliste de l’Agence France-Presse sur place. L’armée de l’air ukrainienne avait indiqué que des drones attaquaient la ville et que les défenses aériennes fonctionnaient dans la région.

« Des explosions se font entendre. En conséquence d’une frappe sur Lviv, un incendie s’est déclaré dans un entrepôt industriel », a écrit sur Telgram le maire de la ville, Andri Sadovy. « Jusque-là, nous avons connaissance d’une personne blessée », a-t-il déclaré plus tard, expliquant qu’il s’agissait d’un homme de 26 ans « retrouvé sous les décombres d’un entrepôt ». Il a été transporté à l’hôpital.

Le gouverneur de l’administration militaire régionale, Maksym Kozytsky, a, lui, fait état sur Telegram  de « deux personnes sorties des décombres à Lviv, un homme et une femme », précisant que la femme semblait indemne tandis que l’homme se trouve dans un « état grave ». « La menace est passée », a-t-il affirmé.

Une personne est morte à Lviv, selon les autorités

Une personne est morte dans l’attaque nocturne survenue à Lviv, a annoncé le gouverneur de l’administration militaire régionale, Maksym Kozytsky, mardi matin sur Telegram   « Le corps d’un employé a été retrouvé sous les décombres d’un entrepôt », précise le communiqué.

« Les opérations de lutte contre l’incendie se poursuivent » à Lviv après l’attaque de drones, selon les autorités ukrainiennes

A Lviv, des drones russes ont attaqué la ville « vers 5 heures du matin », a détaillé mardi le service d’urgence ukrainien. « En conséquence, trois entrepôts d’une superficie de 9 450 mètres carrés ont pris feu. Il y a des victimes. Les opérations de lutte contre l’incendie se poursuivent », a précisé le communiqué sur Telegram

Plusieurs vagues de drones ont été entendues à partir de 3 heures, de même que des explosions et le passage de véhicules lourds dans les rues pendant le couvre-feu en vigueur, a constaté une journaliste de l’Agence France-Presse sur place.

Le bilan de la frappe russe sur Koupiansk monte à six morts

Au moins six personnes ont été tuées mardi dans un bombardement russe dans la ville de Koupiansk, dans l’est de l’Ukraine, selon un nouveau bilan annoncé par le gouverneur régional Oleg Synegoubov.

« Le nombre de morts a augmenté à six personnes », quatre hommes et deux femmes, a indiqué sur Telegram M. Synegoubov, qui avait fait état de trois morts plus tôt dans la journée. Les secouristes « continuent » les recherches sur le site, a-t-il ajouté, laissant entendre que le bilan pourrait encore s’alourdir.

L’Ukraine demande des « réparations » à la Russie devant la Cour internationale de Justice

Kiev a demandé mardi à la Cour internationale de Justice (CIJ) de contraindre Moscou à lui verser des « réparations », accusant la Russie de mener une « guerre impérialiste », de « vouloir effacer de la carte » l’Ukraine et de « mépriser » le droit international.

L’Ukraine répondait aux arguments de la Russie devant la CIJ à La Haye, où les deux pays s’affrontent dans une procédure lancée par l’Ukraine qui accuse la Russie d’avoir utilisé à tort des allégations de génocide pour justifier son invasion en 2022. « La Russie n’est pas au-dessus de la loi. Elle doit être tenue responsable », a déclaré Anton Korynevych, diplomate ukrainien, devant le tribunal.

« Vous avez le pouvoir de déclarer que les actes de la Russie sont illicites, que ces abus persistants doivent cesser, que votre ordonnance doit être appliquée et que la Russie doit réparer le tort causé », a-t-il lancé aux juges.

L’aviation ukrainienne dit avoir abattu 27 drones russes dans la nuit

L’Ukraine a déclaré mardi que sa défense aérienne avait abattu 27 drones de type Shahed lancés dans la nuit lors d’une attaque aérienne russe. « Au total 30 drones d’attaque ont été lancés (…) 27 Shahed ont été abattus par les unités de défense aérienne », a indiqué l’armée de l’air ukrainienne sur les réseaux sociaux.

ZELENSKY À L’ONU

Le président ukrainien s’exprime à la tribune de l’ONU : “Unis, nous pourrons trouver une paix juste pour tous, l’unité peut lutter contre la guerre”, déclare Volodymyr Zelensky accusant Moscou de se servir de l’alimentation et de l’énergie comme d’une arme.

Volodymyr Zelensky attendu aux Nations unies

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, montera pour la première fois mardi à la tribune de l’ONU. Il y a un an, il avait exceptionnellement été autorisé à intervenir par un message vidéo. Cette fois, il sera là en personne, pour la session de haut niveau de l’Assemblée générale annuelle des Nations unies mardi, et une réunion spéciale du Conseil de sécurité mercredi, avant de partir pour Washington, où il sera reçu à la Maison Blanche jeudi.

Zelensky au chevet de soldats ukrainiens dans un hôpital de New York

Scène sans précédent à New York pour le président ukrainien Volodymyr Zelensky : il était lundi soir dans un hôpital de la ville au chevet de soldats de son armée grièvement blessés mais qu’il a encouragés à revenir vite en Ukraine pour vaincre la Russie.

Cette visite exceptionnelle, avant de se rendre mardi à l’Assemblée générale de l’ONU, avait été gardée secrète : dans l’hôpital universitaire de Staten Island, le plus petit arrondissement de la mégapole, Volodymyr Zelensky, sous très haute sécurité des forces de l’ordre américaines, a passé quelques minutes tout en retenue avec certains de ses hommes amputés des jambes ou des bras et lourdement handicapés.

Dans une vaste salle de rééducation équipée de nombreux appareils médicaux et sportifs, le président ukrainien a regardé avec empathie certains de ses soldats en uniforme pratiquer et s’exercer à remarcher, se tenir debout, refaire des mouvements simples ou soulever des charges, avec leurs nouvelles prothèses de jambes ou de bras. Neuf patients ukrainiens sont actuellement soignés et 35 l’ont été au total depuis octobre dernier, d’après des cadres de l’hôpital de l’université de Staten Island et de l’ONG ukraino-américaine « Kind Deeds » qui ont monté ce programme de fournitures de prothèses à des soldats amputés.

Erdogan s’engage à « intensifier » ses efforts diplomatiques pour mettre fin à la guerre

Le président turc s’est engagé mardi devant l’Assemblée générale de l’ONU à « intensifier » ses « efforts » diplomatiques pour « mettre fin à la guerre » en Ukraine envahie par la Russie.

« Depuis le début de la guerre russo-ukrainienne, nous nous sommes efforcés de garder nos amis russes et ukrainiens autour de la table, avec l’idée que la guerre n’aura aucun vainqueur et la paix aucun perdant », a affirmé Recep Tayyip Erdogan à la tribune des Nations unies.

Les chars américains Abrams « bientôt » livrés à l’Ukraine

Le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin a annoncé que les chars américains Abrams promis en début d’année à l’Ukraine, engagée depuis juin dans une lente contre-offensive, « entreront bientôt en Ukraine ».

Le président brésilien doit rencontrer son homologue ukrainien à New York

Le président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, doit rencontrer pour la première fois son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, après des mois d’échanges diplomatiques pour tenter d’aplanir les divergences à propos de la guerre russe. L’entretien est prévu mercredi, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York, selon l’agenda officiel de Lula. « Nous écouterons ce que Zelensky a à dire, nous ne pouvons pas anticiper ce que dira Lula », a déclaré lundi le conseiller présidentiel pour les affaires internationales, Celso Amorim, aux journalistes, à New York.

La libération par l’Ukraine de Klichtchiïvka et d’Andriïvka, au sud de Bakhmout, pourrait avoir dégradé la défense russe, selon l’ISW

La libération par l’Ukraine de Klichtchiïvka et d’Andriïvka, au sud de Bakhmout, pourrait avoir dégradé la défense russe dans cette zone et rendu jusqu’à trois brigades russes inefficaces au combat selon des responsables militaires ukrainiens, a rapporté lundil4ISW).

« Cependant, rien n’indique dans l’immédiat que la libération de Klichtchiïvka et d’Andriïvka laissera présager une progression plus rapide de l’Ukraine au sud de Bakhmout, et la défense russe des positions à l’ouest de la [route] T0513 continuera probablement de présenter des défis aux forces ukrainiennes dans la région », ajoute le document.

Un cargo quitte Tchornomorsk, en Ukraine, après avoir chargé des céréales

Un navire transportant du blé a quitté un port ukrainien sur la mer Noire malgré la menace d’attaques russes, a annoncé mardi le ministre des infrastructures ukrainien, Oleksandr Kubrakov. « Le vaisseau Resilient Africa, avec trois tonnes de blé à son bord, a quitté le port de Tchornomorsk et se dirige vers le Bosphore », a précisé le ministre sur X (ex-Twitter), alors que l’Ukraine défie les menaces de la Russie en cherchant à établir des corridors maritimes pour exporter sa production agricole

L’Ukraine rejette des allégations mettant en cause son armée pour une frappe meurtrière

Les autorités ukrainiennes ont rejeté les affirmations du journal américain New York Times selon lequel une frappe ayant fait 16 morts à Kostiantynivka (est) début septembre a été un « accident tragique » dû à la déviation d’un missile ukrainien et non le résultat d’une attaque russe.

« Selon les données de l’enquête, l’ennemi a frappé un site civil à l’aide d’un complexe S-300 », a insisté dans un communiqué le service ukrainien de sécurité (SBU), évoquant un système sol-air souvent utilisé par la Russie contre son voisin.

L’hypothèse d’un missile russe est confirmée « par des éclats de missile » retrouvés sur les lieux du drame, a assuré mardi le SBU. L’enquête « se poursuit » et de nouvelles « expertises sont prévues pour établir toutes les circonstances de ce crime de guerre », a-t-il ajouté.

 A l’ONU, Lula appelle au « dialogue » pour mettre un terme à la guerre

Le président brésilien a appelé mardi au « dialogue » pour mettre un terme durable à la guerre en Ukraine, lors de son discours à l’Assemblée générale de l’ONU.  « La guerre en Ukraine expose notre incapacité collective à faire appliquer les objectifs et les principes de la Charte des Nations unies (…) Aucune solution ne sera durable si elle n’est pas basée sur le dialogue », a déclaré Luiz Inacio Lula da Silva.

Vers une prolongation de la protection accordée aux Ukrainiens en UE

La Commission européenne a proposé mardi de prolonger à nouveau d’un an, jusqu’en mars 2025, la protection accordée aux réfugiés ukrainiens dans l’UE. Les Ukrainiens fuyant la guerre déclenchée par la Russie bénéficient depuis mars 2022 d’un statut leur permettant de séjourner, de travailler et d’accéder à des aides dans l’Union européenne.

La prolongation de cette « protection temporaire » est « un gage de sécurité et de soutien » pour plus de 4 millions d’Ukrainiens, indique la Commission, soulignant que la poursuite de la guerre ne permet pas leur « retour sûr et durable » dans leur pays. Cette proposition doit désormais être approuvée par les Etats membres.

les commentaire

Laisser un commentaire

    facebook

    Algiers
    23°
    Mostly Cloudy
    05:4020:07 CET
    Feels like: 23°C
    Wind: 5km/h SSW
    Humidity: 93%
    Pressure: 1012.19mbar
    UV index: 0
    MonTueWed
    33/22°C
    32/22°C
    30/23°C