Derniées informations
prev next

Guerre en Ukraine: Plusieurs villes ukrainiennes bombardées.

Par Y.B.-- 21-Sep-2023 0

Des frappes russes ont touché Kiev, Tcherkassy, Kherson, Kharkiv et les régions de Rivne et de Lviv, selon les autorités. Au moins deux personnes sont mortes à Kherson et 21 autres personnes ont été blessées dans tout le pays. Les autorités ont affirmé avoir intercepté 36 des 43 missiles russes lancés dans la nuit.

SEPT BLESSÉS À KIEV

Plusieurs villes ukrainiennes ont été frappées par des missiles russes dans la nuit de mercredi à jeudi. En plus des deux hommes tués à Kherson, sept personnes ont été blessées à Kiev après des chutes de débris, ont annoncé les autorités.

“Selon les informations détaillées des médecins, sept personnes ont été blessées dans le district de Darnitskyi. Trois d’entre elles sont à l’hôpital. Quatre ont été pris en charge sur place”, a écrit sur Telegram le maire Vitali Klitschko, précisant qu’une fillette de 9 ans figure parmi celles admises à l’hôpital. “Plus de 20 cibles ennemies ont été détruites par la défense aérienne”, a ajouté le chef de l’administration militaire de la capitale, Serguiï Popko.

Sept personnes également ont été blessées dans la ville de Tcherkassy, au sud de Kiev, après qu’un hôtel a été touché par un missile, a dit le ministre de l’Intérieur Igor Klymenko.

La ville orientale de Kharkiv, près de la frontière russe, a également été bombardée, selon le maire Igor Terekhov, qui a fait état de deux blessés hospitalisés. La région de Lviv, dans le nord-ouest, a elle aussi été frappée, a annoncé le gouverneur Maksym Kozytskyi, sans être en mesure de donner d’informations sur d’éventuelles victimes.

DEUX MORTS À KHERSON

Deux personnes sont mortes à Kherson après des frappes russes sur cette ville du sud de l’Ukraine, a annoncé jeudi matin le gouverneur Oleksandre Prokoudine, faisant état de cinq blessés dont un grave.

“L’armée russe a bombardé les quartiers résidentiels de Kherson (…) A ce stade, nous avons connaissance de deux civils morts”, a-t-il écrit sur Telegram, ajoutant que quatre personnes avaient été transférées à l’hôpital, dont une dans un état grave, et qu’une cinquième avait été prise en charge sur place.

L’Ukraine affirme avoir frappé un aérodrome militaire russe en Crimée

L’armée ukrainienne a affirmé jeudi avoir frappé un aérodrome militaire russe près de la ville de Saky, en Crimée, péninsule ukrainienne annexée par Moscou. “Les forces de la défense ukrainienne ont effectué une frappe combinée contre un aérodrome militaire des occupants près de la ville de Saky”, a indiqué le centre des communications de l’armée sur Telegram.

CONFÉRENCE POUR LA RECONSTRUCTION DE L’UKRAINE

L’Allemagne accueillera une conférence internationale sur la reconstruction de l’Ukraine l’année prochaine, a déclaré le chancelier Olaf Scholz à l’issue d’une rencontre avec le président Volodymyr Zelensky, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York mercredi. Les discussions auront lieu à Berlin le 11 juin 2024, a ajouté la chancellerie dans un communiqué.

Londres a accueilli la dernière conférence de ce type, qui a réuni des dirigeants et des représentants de plus de 60 pays et institutions financières en juin, afin de débloquer des fonds pour la reconstruction du pays après l’invasion russe. L’objectif de la conférence est d’aider l’Ukraine à maintenir son économie à flot et, à plus long terme, à reconstruire ses infrastructures.

POLOGNE

La Pologne a annoncé mercredi soir qu’elle ne fournissait plus d’armes à Kiev, une déclaration qui illustre les tensions de plus en plus vives entre les deux alliés. “Nous ne transférons plus aucun armement à l’Ukraine”, a déclaré le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki, sur la télévision Polsat News. Il n’a pas précisé quand la Pologne, un des plus grands fournisseurs d’armes à l’Ukraine, avait cessé d’en fournir.

“Nous nous concentrons principalement sur la modernisation et l’armement rapide de l’armée polonaise, afin qu’elle devienne l’une des armées terrestres les plus puissantes d’Europe, et ce dans un délai très court”, a-t-il expliqué.

FRAPPE UKRAINIENNE EN CRIMÉE

L’armée ukrainienne affirme avoir frappé un aérodrome militaire russe près de la ville de Saky, en Crimée, péninsule ukrainienne annexée par Moscou.

“Les forces de la défense ukrainienne ont effectué une frappe combinée contre un aérodrome militaire des occupants près de la ville de Saky”, a indiqué le centre des communications de l’armée sur Telegram.

L’Ukraine a mis en garde contre “des mois difficiles à venir”.
 Une attaque “massive” de missiles russes a visé plusieurs villes du pays dans la nuit, faisant au moins deux morts à Kherson, selon les autorités
Volodymyr Zelensky poursuit sa visite aux Etats-Unis. 
Le président ukrainien est attendu à Washington, où il espère convaincre ses alliés américains de l’aider à passer “la ligne d’arrivée” face à la Russie. Il doit rencontrer Joe Biden et se rendre au Pentagone. Il doit aussi rencontrer les chefs de file du parti démocrate et du parti républicain, dans un contexte où l’opinion publique américaine commence à se lasser de son soutien à l’Ukraine.

ZELENSKY AU CONGRÈS AMÉRICAIN

Le président ukrainien, dans son habituelle tenue kaki, doit rencontrer des chefs de file des partis républicain et démocrate, au moment où il tente de convaincre les Etats-Unis de l’aider à passer “la ligne d’arrivée” face à la Russie. Au Congrès des Etats-Unis, les élus débattent d’une possible nouvelle aide militaire et humanitaire pour son pays en guerre.

Les tractations sont particulièrement difficiles à la Chambre des représentants, désormais aux mains des républicains, où certains élus conservateurs refusent de débloquer davantage de fonds.

UN BATEAU DE CEREALES UKRAINIENNES EN TURQUIE

Le premier navire de blé parti d’un port d’Ukraine depuis la fin de l’accord international en mer Noire est arrivé jeudi à Istanbul, selon le relevé en temps réel du site spécialisé Marine Traffic.

Selon Marine Traffic, le “Resilient Africa”, un vraquier de 76 m de long battant pavillon de Palau transportant trois mille tonnes de blé, est arrivé “à l’ancre” dans le Bosphore peu avant 16H00 locales (13H00 GMT), pour la première fois depuis la fin de l’accord le 17 juillet suite au désistement de la Russie.

les commentaire

Laisser un commentaire