Derniées informations
prev next

Ecole nationale de santé militaire: sortie de promotions au titre de l’année universitaire 2023/2024

Par Y.B.-- 14-Juin-2024 1

Le Secrétaire général du ministère de la Défense nationale MDN, le Général-Major Mohamed Salah Benbicha a présidé, jeudi à Alger, la cérémonie de sortie de promotions de l’Ecole nationale de santé militaire (ENSM) “Chahid Kaddi Bakir” et de l’Ecole nationale de formation paramédicale de santé militaire d’Alger “Chahida Ziza Sakina”, au titre de l’année universitaire 2023-2024.

Il s’agit de la 37e promotion des praticiens spécialistes qui ont achevé leurs études de post-graduation dans différentes spécialités médicales, de la 37e promotion d’élèves officiers d’active titulaires d’un diplôme de doctorat en médecine, de pharmacie et de chirurgie dentaire, ainsi que de la 5e promotion de l’Ecole nationale de formation paramédicale de santé militaire d’Alger “chahida Ziza Sakina”, d’élèves sous-officiers contractuels titulaires d’une licence en sciences paramédicales.

Après que le SG du MDN a procédé à l’inspection des formations qui lui ont rendu les honneurs, le Commandant de l’Ecole, le Général-Major Moussaoui Abdelhamid, a prononcé une allocution dans laquelle il a abordé “les principaux axes de la formation et les connaissances scientifiques et militaires enseignées aux stagiaires et étudiants par des formateurs qualifiés et des enseignants compétents avec les meilleures méthodologies et moyens pédagogiques mis à leur disposition par le Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire (ANP), ce qui leur permettra d’accomplir leurs nobles missions avec professionnalisme”.

A cette occasion, il a appelé les étudiants diplômés à “déployer le maximum d’efforts et à donner l’exemple sur le terrain pour défendre la souveraineté, la sécurité et la stabilité du pays”.

Après la prestation de serment par les diplômés, il a été procédé à la remise des grades et des diplômes aux majors de promotions sortantes, suite à quoi le major de promotion demandera l’accord pour que sa promotion soit baptisée du nom de la défunte moudjahida “Baya Hocine”.

A la fin de la cérémonie, la famille de la moudjahida a été honorée ainsi que les enseignants et les étudiants lauréats .

Le Secrétaire général du ministère de la Défense nationale a également signé le registre d’or de l’Ecole.

Née le 28 mai 1940 à la Casbah d’Alger, la moudjahida Baya Hocine a rejoint les rangs de la guerre de libération en tant que Fidaiya en 1956 et a participé à la grève du 19 mai 1956 en distribuant des tracts et en collectant les médicaments, avant de rejoindre le réseau des poseurs de bombes qui a terrifié l’administration de l’occupation française. Elle a posé une bombe en compagnie de Mohamed Belamine en février 1957 au stade d’El Biar, faisant 17 morts et une quarantaine de blessés parmi les rangs de l’ennemi.

Après le recouvrement de la souveraineté nationale, elle obtient une licence en sciences politiques pour poursuivre son combat au sein de l’Union nationale des femmes algériennes, et elle a été membre de l’Assemblée populaire nationale APN ,et elle est décédée le 1er mai 2000.

les commentaire

Laisser un commentaire