Derniées informations
prev next

Canicule et santé

Par Y.B.-- 09-Juil-2024 0

Les vagues de chaleur surviennent lorsque des conditions météorologiques prolongées entraînent des températures et niveaux d’humidité au-dessus de la normale. Cette situation rend difficile pour le corps humain de réguler sa température, exposant ainsi les individus à des risques graves comme la déshydratation, les coups de chaleur et d’autres complications potentiellement mortelles. Les personnes les plus vulnérables sont les aînés, les jeunes enfants, celles sous certains traitements médicamenteux et celles souffrant de maladies chroniques, bien que ces risques concernent tout le monde.

Heureusement, la plupart des problèmes de santé liés à la chaleur peuvent être prévenus ou traités en connaissant bien les symptômes et en adoptant des mesures de protection appropriées. Il est crucial de prendre conscience de ces risques et de mettre en place des précautions pour protéger sa propre santé ainsi que celle de sa famille.

Comment la chaleur affecte-t-elle ma santé ?

Votre corps travaille constamment pour maintenir une température stable autour de 37 °C (98,6 °F). Cependant, une exposition prolongée à la chaleur peut le surmener, entraînant des problèmes tels que la déshydratation, l’épuisement, les coups de chaleur (insolation), ainsi que d’autres malaises graves, voire le décès. Heureusement, la plupart de ces problèmes peuvent être évités ou traités. Il est crucial de reconnaître les risques et les symptômes associés à la chaleur, et de prendre les mesures nécessaires pour se protéger soi-même et les autres.

Pour qui la chaleur est-elle un danger?

La chaleur représente un danger pour divers groupes, même si tout le monde est susceptible d’être affecté par les malaises liés à la chaleur. Les personnes particulièrement à risque comprennent :

  • Les personnes âgées ;
  • Les nourrissons et les jeunes enfants : Jusqu’à l’âge de 4ans, le corps des enfants contient proportionnellement plus d’eau que celui d’un adulte, et en perd davantage via la peau et l’air expiré. En outre, chez les bébés, 25 % de l’eau de l’organisme est évacuée chaque jour, pour être renouvelée (contre 6 % chez l’adulte).  Ces différents facteurs accentuent le risque de déshydratation.
  • Les femmes enceintes ;
  • Les individus souffrant de maladies chroniques telles que les troubles respiratoires ou cardiaques ; de Parkinson, asthme ; suites d’un AVC ;
  • Obésité de l’adulte ;
  • Dénutrition (apports alimentaires insuffisants pour couvrir les besoins de l’organisme);
  • Maladie aiguë (infection par exemple) au moment de la vague de chaleur;
  • troubles mentaux (démence, maladie d’Alzheimer) ou   du comportement;
  • Ceux qui travaillent ou font de l’exercice physique intense par temps chaud, même en bonne santé ;
  • Les autres groupes vulnérables, comme les personnes sans abri ;

Il est possible de mettre sa santé en danger en pratiquant trop d’exercice par temps chaud, car le corps doit alors travailler davantage pour maintenir sa température normale.

De plus, certains médicaments peuvent augmenter les risques liés à la chaleur :

  • L’aspirine (à partir de 500 mg par jour), qui perturbe parfois le fonctionnement des reins (organes assurant l’équilibre hydrique du corps, c’est-à-dire la régulation des entrées et sorties d’eau) ;
  • les diurétiques, qui risquent d’accentuer une éventuelle déshydratation ;
  • les neuroleptiques (traitant certains troubles mentaux), qui modifient la régulation thermique de l’organisme dans certains cas ;
  • Les antimigraineux (quelquefois, ils empêchent la vasodilatation ou réduisent la transpiration).

 Il est donc essentiel de consulter votre médecin ou votre pharmacien pour savoir si les médicaments que vous prenez pourraient altérer votre capacité à supporter la chaleur.

Que puis-je faire pour me protéger et protéger les autres?

Pour assurer votre sécurité et celle des autres face à la chaleur, vous pouvez prendre des mesures simples et efficaces :

Restez vigilant et préparé :

  • Consultez régulièrement les prévisions météorologiques locales et surveillez la température à l’intérieur et à l’extérieur de votre domicile.
  • Soyez à l’affût des alertes météorologiques pour savoir quand prendre des précautions supplémentaires.
  • Assurez-vous que votre climatiseur fonctionne correctement avant les périodes de chaleur intense.

Restez hydraté :

  • Buvez beaucoup d’eau régulièrement, même avant de ressentir la soif.
  • Évitez les boissons alcoolisées, car elles peuvent aggraver la déshydratation.

Restez au frais et protégez-vous du soleil :

  • Planifiez vos activités extérieures aux heures les plus fraîches de la journée.
  • Utilisez un insectifuge si nécessaire, surtout en période où les moustiques sont actifs.
  • Portez des vêtements légers, amples et de couleur claire. Utilisez un chapeau à larges bords et aéré pour protéger votre tête tout en permettant à la transpiration de s’évaporer.
  • Appliquez de la crème solaire pour réduire l’exposition aux rayons UV.
  • En l’absence de climatisation à domicile, cherchez refuge dans des endroits frais comme des centres commerciaux, des bibliothèques publiques ou des centres communautaires.
  • Prenez des douches froides, bains frais ou nagez pour vous rafraîchir.

Prenez soin de vous-même et des autres :

  • Gardez un œil sur vos proches, surtout les personnes âgées ou celles souffrant de maladies chroniques. Rendez-leur visite régulièrement pour détecter tout signe de surchauffe corporelle.
  • Ne laissez jamais les enfants, les personnes âgées ou les animaux de compagnie seuls dans une voiture fermée ou en plein soleil.

Quand les malaises liés à la chaleur se manifestent-ils habituellement?

Les malaises liés à la chaleur surviennent généralement lorsque les températures restent élevées pendant plusieurs jours consécutifs, particulièrement lorsque les températures nocturnes restent élevées ou lorsque l’humidité est importante. Bien que certaines personnes soient plus sensibles que d’autres aux effets de la chaleur, la majorité des individus peuvent ressentir ces malaises dans de telles conditions météorologiques.

Quels effets la chaleur a-t-elle sur mon corps?

L’exposition à la chaleur peut entraîner divers symptômes, allant de légers à graves, tels que :

  • Maux de tête ;
  • Nausées ;
  • Étourdissements ;
  • Faiblesse ou fatigue ;
  • Évanouissement ;
  • Confusion ;
  • Enflure des chevilles, des pieds ou des mains ;
  • Crampes musculaires ;
  • Respiration ou pouls rapide ;
  • Déshydratation ;
  • Température corporelle élevée

Ces manifestations peuvent affecter différents individus exposés à des conditions de chaleur élevée.

Quels sont les symptômes de l’épuisement par la chaleur?

Les symptômes de l’épuisement par la chaleur surviennent lorsque le corps perd trop d’eau et de sel. Ils peuvent inclure :

  • Maux de tête ;
  • Nausées ;
  • Crampes musculaires ;
  • Peau pâle et moite ;
  • Étourdissement ou évanouissement ;
  • Respiration rapide ou rythme cardiaque rapide ;

Si vous ressentez l’un de ces symptômes, il est important de vous rendre immédiatement dans un endroit frais ou à l’ombre. Buvez de petites gorgées d’eau, allongez-vous et si possible, épongez-vous avec de l’eau froide pour aider à réduire la chaleur corporelle.

Qu’est-ce qu’un coup de chaleur?

Le coup de chaleur, le type le plus grave d’hyperthermie, nécessite des soins médicaux d’urgence. Si quelqu’un présente des signes de coup de chaleur, il est crucial d’appeler les secours.

Pendant un coup de chaleur, la température corporelle d’une personne dépasse souvent 40 °C (105 °F).

Les symptômes peuvent inclure :

  • Maux de tête ;
  • Peau rouge, chaude et sèche ;
  • Étourdissements ;
  • Confusion ;
  • Nausées ;
  • Pouls rapide et fort ;
  • Perte de connaissance partielle ou complète ;

En attendant l’arrivée des secours, il est essentiel de placer immédiatement la personne dans un endroit frais, d’éponger de larges surfaces de sa peau avec de l’eau froide et de l’éventer autant que possible. Il est crucial de faire baisser la température corporelle car plus elle reste élevée, plus les risques de dommages irréversibles ou de décès augmentent.

les commentaire

Laisser un commentaire