Derniées informations
prev next

Guerre en Ukraine : au moins 38 morts et plus d’une centaine de blessés

Par C.B.-- 09-Juil-2024 0

La Russie a mené une attaque massive contre des villes d’Ukraine, qui a fait au moins 38 morts, dont certains dans des hôpitaux, suscitant l’indignation des soutiens de Kiev à la veille d’un important sommet de l’Otan.

Ces nouvelles frappes suscitent aussi des interrogations sur l’état de la défense antiaérienne ukrainienne, à nouveau mise à rude épreuve après de précédents bombardements ayant notamment visé des centrales électriques et des aérodromes militaires.

« Forte probabilité » que l’attaque sur l’hôpital pour enfants de Kiev soit due « à un tir direct » de missile russe

L’ONU estime, mardi, qu’il y a une « forte probabilité » que l’hôpital pour enfants de Kiev ait été touché par « un tir direct » de missile russe. Danielle Bell la représentante du Haut-Commissariat des droits de l’homme de l’ONU en Ukraine a souligné qu’il faudrait mener une enquête plus approfondie mais qui se base sur des images vidéo, a affirmé que l’hôpital a été touché par un missile de croisière de type KH101 « lancé par la Fédération de Russie ».

La capitale ukrainienne Kiev observait mardi une journée de deuil au lendemain de frappes russes qui y ont fait au moins 27 morts et dévasté le plus grand hôpital pédiatrique du pays. L’Ukraine a déclaré que la frappe sur l’hôpital pédiatrique avait été effectuée avec un missile de croisière russe Kh-101.

La Russie a de son côté mis en cause la défense aérienne ukrainienne. Le Kremlin a réitéré mardi ses affirmations traditionnelles selon lesquelles les forces russes ciblent uniquement les infrastructures militaires. Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin a affirmé : « Nous continuons d’insister : nous ne menons pas de frappes sur des cibles civiles. Les frappes sont menées sur des infrastructures critiques, sur des cibles militaires qui sont d’une manière ou d’une autre liées au potentiel militaire du régime [de Kiev] ».

La Russie revendique la destruction de 38 drones ukrainiens

«Les systèmes de défense aérienne en service ont détruit et intercepté trois drones dans la région de Belgorod, sept drones dans la région de Koursk, deux drones dans la région de Voronej, 21 drones dans la région de Rostov et cinq drones dans la région d’Astrakhan », s’est félicité ce mardi le ministère de la Défense sur Telegram. Faites les calculs, cela donne 38 missiles neutralisés.

Biden promet « de nouvelles mesures » pour la défense de l’Ukraine

Joe Biden a dénoncé lundi les frappes qui ont fait au moins 36 morts en Ukraine, « un rappel atroce » selon lui de la « brutalité » démontrée par la Russie, et a promis « de nouvelles mesures pour renforcer la défense antiaérienne de l’Ukraine » afin de l’« aider à protéger ses villes et ses civils ».

Joe Biden accueille à partir de mardi à Washington un sommet de l’Otan, aux côtés notamment du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Le Kremlin va suivre avec « une attention maximale » le sommet de l’Otan

Alors que le sommet de l’Otan s’ouvre ce mardi à Washington, Moscou surveille de près et avec méfiance ce qui se décidera. « C’est une alliance qui considère la Russie comme son ennemi, son adversaire. Une alliance qui, à plusieurs reprises, a déclaré ouvertement que son objectif était d’infliger une défaite stratégique à la Russie sur le champ de bataille », argumente le Kremlin. Et d’ajouter : « C’est pour cela que nous allons suivre avec la plus grande attention la rhétorique des conversations qui auront lieu, et les décisions qui seront prises. »

Les pays de l’Otan fournissent depuis le début du conflit une aide militaire vitale à l’Ukraine, même si Kiev déplore un appui encore insuffisant pour repousser l’armée russe hors de son territoire.

les commentaire

Laisser un commentaire