Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Les avocats rejettent l’élection présidentielle, dénoncent la répression des manifestations

Par Y.B.-- 12-Avr-2019 226

ALGÉRIE/ POLITIQUE : Les avocats rejettent l’élection présidentielle, dénoncent la répression des manifestations

 

L’Union nationale des ordres des avocats algériens hausse le ton. Elle a dénoncé, ce vendredi 12 avril, la « répression des manifestations pacifiques par les forces de sécurité ». Rappelant que le droit de manifester est garanti par la constitution, l’Union demande aux autorités de « respecter ce droit et de le protéger ».

Les avocats demande « le retrait immédiat des moyens utilisés pour réprimer les manifestants », notamment « le canon à son » qui peut causer des dégâts à la santé.

Les avocats renouvellement leur soutien au mouvement populaire. Ils estiment que « la crise actuelle est politique avant qu’elle ne soit constitutionnelle ». Ils demandent au pouvoir « de trouver des solutions politiques acceptables par le peuple ». Les avocats proposent la mise en place d’une « période transition conduite par personnalités consensuelles et acceptées par le peuple ».

Dans ce contexte, les avocats annoncent le rejet du scrutin présidentiel du 4 juillet. Pour l’Union, « les élections 4 juillet ne vont pas permettre une transition démocratique et ne seront pas crédibles sous la conduite d’un gouvernement rejeté par le peuple et dans le cadre des lois en vigueur qui ne garantissent pas un minimum de transparence ». Les avocats annoncent une grève de quatre jours du 17 au 22 avril.

les commentaire

Laisser un commentaire