Derniées informations
prev next

 ALGÉRIE/ POLITIQUE : LES BRÈVES DU VENDREDI 10 MAI 2019

Par Y.B.-- 10-Mai-2019 57

 ALGÉRIE/ POLITIQUE : LES BRÈVES DU VENDREDI 10 MAI 2019

”HIRAK KARIM”

-Dans toutes les manifestations, des slogans hostiles à Gaid Salah ont été brandis par les manifestants. Les manifestants ont également scandé des slogans favorables à l’armée : « Djeich chaâb, khawa khawa », Djeich dyalna oua el-Gaid khanna », ont scandé des manifestants à Constantine. Mais aussi « Gaid frihalna ».

-Batna, imposante marche pour dire « Non » aux élections et réclamer le départ du système.

-Saida : les manifestants disent « Non » aux élections avec les bandes.

-Tlemcen : les manifestants dans la rue pour dénoncer les voleurs et réaffirmer leur détermination à poursuivre le combat « Djoumhouria machi caserna », scandent des manifestants.

-Constantine : imposante marche pour réclamer le départ du système, et dire non aux élections du 4 juillet

-Tiaret : les citoyens sont sortis en masse pour réclamer le départ du système.

Tiaret : des centaines de personnes manifestent en ce moment au centre-ville. « Chaab yourid isqat nidham (le peuple veut le
démantèlement du système) ».

-Sétif, les habitants sont sortis en masse pour réclamer une nouvelle fois le départ du système et de ses symboles.

À Médéa, les manifestants préparent un ftour spécial.

Aïn Témouchent : la démobilisation que d’aucuns craignaient n’a pas eu lieu. C’est la même mobilisation que les vendredis précédents. Les manifestants ont fortement exprimé leur rejet du coup de force du pouvoir.

Tlemcen : des milliers de manifestants ont battu le pavé aujourd’hui dans la capitale des Zianides. « Pour un Etat civil et démocratique », a scandé la foule.

 Mascara : ce douzième vendredi a été marqué par une grande manifestation qui a voulu envoyer un message au pouvoir : « Les élections du 4 juillet sont massivement rejetées ».

Chlef : sous un soleil de plomb et une chaleur suffocante, des milliers de manifestants ont battu le pavé. « Non à une dictature
militaire, oui pour une République démocratique », ont scandé les manifestants.

Sidi Bel Abbès : la chaleur et le jeûne n’ont pas dissuadé les manifestants qui ont défilé aujourd’hui par milliers pour réitérer
leur rejet du calendrier électoral que veut imposer le pouvoir. « Non à la mascarade électorale que s’apprête à organiser Bensalah et Bedoui », scande la foule.

 Imposante marche à Médéa pour réclamer le départ de Bensalah et Bedoui.

-Bordj Bou Arreridj, la « capitale » du Hirak, impressionne toujours. Les manifestants, très nombreux, munis de drapeaux, défilent dans le centre-ville.

Mouvement populaire : Le 12e vendredi de mobilisation (Vidéos)

-Bejaia, une grande manifestation

-Mostaganem: Des milliers de manifestants marche dans les rues du centre-ville. « Djazaïr Hora Démocratia », scandent les manifestants.

-Alger, malgré la chaleur et le ramadan, les manifestants sont au RDV. Ils scandent des slogans hostiles aux élections, aux bandes, et disent qu’ils ne vont pas s’arrêter.

-Constantine, les manifestants réclament le départ de Bedoui et Bensalah

– Forte mobilisation à Bouira, malgré la chaleur et le ramadan.

Un groupe de manifestants scande : « Le peuple et l’Armée sont frères, pas de place à la haine ».

Le climat est de plus en plus tendu à la Grande Poste d’Alger. Des manifestants chassent des policiers en civil.

-Alger : la police bloque l’accès au tunnel des facultés.

-Bouira : pour le 12e vendredi, le même dispositif sécuritaire a été mis en place sur le tronçon autoroutier. La circulation est infernale près des tunnels de Bouzegza pour cause des barrages filtrants de la gendarmerie nationale.

Aujourd’hui à La Grande Poste d’Alger les manifestants scandent « Gaïd Salah dégage !”

Les manifestants continuent d’affluer sur la Grande Poste d’Alger, où des dizaines de citoyens sont déjà rassemblées. 

-La sœur de feu Larbi Ben M’hidi est arrivée à la grande poste pour manifester à nouveau contre le régime aux côtés des jeunes déterminés à faire leur révolution pacifiquement. Ni le poids de son  âge ni la faim et la soif du Ramadhan n’a réussi à la dissuader de marcher ce vendredi dont son acte 12.

Résultat de recherche d'images pour "La sœur de feu Larbi Ben M'hidi"

-Dès les premières heures de la matinée, à Alger, devant la Grande Poste, des dizaines de manifestants sont rassemblés. Ils ont observé une minute de silence à la mémoire des martyrs des massacres du 8 mai 45 à Sétif, Kherrata et Guelma.

EL KHABAR

 

les commentaire

Laisser un commentaire