Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE:  Abdelaziz Rahabi : les Algériens n’iront pas voter dans les conditions actuelles

Par A.B.-- 16-Août-2019 0

ALGÉRIE/ POLITIQUE:  Abdelaziz Rahabi : les Algériens n’iront pas voter dans les conditions actuelles

Abdelaziz Rahabi ne fera pas partie de l’Instance de dialogue de Karim Younes. Cette semaine, une rumeur a fait état de son arrivée dans la commission des sages qui sera installée demain samedi par l’Instance de dialogue. L’ancien diplomate l’a démentie ce vendredi en fin de journée via un message sur Twitter et un autre sur Facebook.

« Je souhaite tout le succès à Karim Younes mais je m’en tiens à Ain Benian : mesures de confiance et d’apaisement et Instance indépendante d’organisation de contrôle et de proclamation des résultats des élections », a-t-il écrit sur Twitter. « Je ne suis pas sûr que les Algériens iront voter sans ces garanties », a-t-il ajouté.

Je souhaite tout le succès à Karim Younes mais je m’en tiens à Ain Benian : mesures de confiance et d’apaisement et Instance indépendante d’organisation de contrôle et de proclamation des résultats des élections. Je ne suis pas sûr que les algériens iront voter sans ces garanties

« Par principe, je soutiens toute initiative visant à faire sortir le pays de l’impasse actuelle qui s’aggrave chaque jour », a écrit l’ancien diplomate sur sa page Facebook, rappelant avoir participé, dans le passé, à plusieurs initiatives : « en 2004 contre le deuxième mandat de Bouteflika, en 2009 contre la suppression de la limitation des mandats présidentiels, en 2012 pour les réformes, en 2014 dans la conférence de Mazafran, en 2016 dans Mazafran 2 que j’ai présidée et enfin, le 6 juin dernier, lors de la conférence de dialogue ».

L’ancien ministre de la Communication rappelle qu’il reste attaché à la plate-forme de Ain Benian. Sans la mise en place de toutes les conditions nécessaires d’apaisement et de transparence, « le citoyen n’ira pas voter », a-t-il affirmé.

les commentaire

Laisser un commentaire