Derniées informations
prev next

Mois du patrimoine : portes ouvertes sur le laboratoire de conservation et de restauration du patrimoine culturel au Musée du Bardo

Par S.K.B.-- 06-Mai-2024 0

Le Musée national du Bardo a ouvert ses portes au public pour une visite spéciale de son laboratoire de conservation et de restauration du patrimoine culturel, dans le cadre du programme du Mois du Patrimoine (18 avril – 18 mai). Les visiteurs ont eu l’opportunité d’explorer les différentes facettes des opérations de préservation et de restauration des biens culturels et des collections muséales de cette institution.

Sous le patronage du ministère de la Culture et des Arts, cette manifestation a été caractérisée par des présentations pédagogiques animées par le personnel du laboratoire, mettant en lumière des exemples d’opérations de restauration d’œuvres d’art et de pièces de musée. Les visiteurs ont également pu découvrir divers équipements et matériaux utilisés dans le domaine de la restauration et de la conservation, ainsi que suivre une partie des travaux de restauration et de conservation de certaines pièces.

Zoheir Harichane, Directeur du Musée national du Bardo, a souligné que cette manifestation, s’étendant sur tout le mois du patrimoine, offre aux visiteurs une immersion vivante dans les principales étapes de la conservation et de la restauration des pièces de musée. Il a mis en avant les compétences et les efforts des spécialistes dans le domaine, ainsi que l’utilisation d’équipements, de matériaux et de techniques modernes pour protéger ce patrimoine précieux.

Harichane a également expliqué que cette initiative vise à sensibiliser et informer le grand public, en particulier les enfants, sur les différentes activités du musée, en tant que monument historique classé abritant des collections muséales variées couvrant diverses périodes de l’histoire algérienne, de la préhistoire à l’ethnographie.

Bouali Saliha, attachée de laboratoire et chargée de la restauration, a précisé que le laboratoire travaille à la préservation de l’environnement des pièces anciennes et intervient directement sur les pièces exposées, notamment les collections ethnographiques, les collections préhistoriques spéciales et les pièces stockées. Elle a détaillé les étapes de maintenance préventive, de maintenance curative et de restauration, soulignant l’importance de ces processus pour assurer la préservation du patrimoine pour les générations futures.

les commentaire

Laisser un commentaire