Derniées informations
prev next

Algérie- Matche Algérie – Bénin (2-0), et le victoire commence !

Par toufik Benrabia-- 13-Oct-2018 75

Ce vendredi soir l’équipe nationale a décroché  une victoire rassurante face aux Écureuils du Bénin(2-0, mi-temps : 1-0) au stade Mustapha-Tchaker de Blida en match comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la Coupe d’ Afrique des nations CAN-2019. Les buts ont été l’œuvre de Bensebaini et Bounedjah.

Ce ne fut pas un match facile comme pouvaient le croire certains. Ou du moins lors de la première période. En effet, et comme on pouvait s’y attendre, les poulains de Dessuyer sont restés regroupés derrière à attendre les Verts et procéder par des contres, qui auraient pu inquiéter Raïs Mblohi n’était la vigilance de notre défense hier bien en place. En début de match il a beaucoup cherché Mahrez avant de varier de l’autre côté pour Brahimi qu’il lance par exemple à la 44e minute de jeu pour une action qui aurai pu finir en but si Taider n’est pas trop court, mais, à la 16’ de jeu, un premier tir de l’attaquant béninois qui a failli faire mouche à la 16’ de jeu, heureusement il est passé juste au-dessus de la cage du keeper des Verts. Trois minutes plus tard, c’est-à-dire à partir de 19’, Mahrez et ses coéquipiers exercent une grosse pression dans le camp adverse. Une succession de corners, tantôt à droite tirés par Yacine Brahimi, tantôt sur le côté gauche bottés par le milieu de terrain de Manchester City. Une pression qui finit par payer à la 21’ grâce à Ramy Bensebaïni. Il a aussi régalé le public avec sa technique fine comme ce passement de jambe à la 39e minute sur Barazé pour donner un centre en retrait qui donne rien ou ce double contact à la 60e minute sur la très belle action collective algérienne.

La où il a été plus surprenant c’est sur le plan défensif. On l’a vu a plusieurs reprises arracher des ballons où faire des fautes intelligentes pour casser les attaques adverses.

L’ancien joueur du PAC hérite d’un bon ballon remis en plein axe par Baghdad Bounedjah et d’une superbe balle puissante réussit à tromper la vigilance du gardien Fabien Ceddy Franolle.

Après cette première réalisation, les poulains de Djamel Belmadi tentent de combiner devant grâce notamment à Riyad Mahrez, mais sans grand succès. Des attaques stériles qui font donc que la première période se termine sur le score d’un but à zéro en faveur de l’EN.

On notera tout de même quelques pertes de balle dans les transmissions mais ce fut globalement une bonne prestation pour un joueur qui a une place à prendre dans le onze titulaire où la concurrence est rude avec Brahimi, Feghouli ou encore Boudebouz.

les commentaire

Laisser un commentaire