Derniées informations
prev next

ALGÉRIE/ POLITIQUE: Début ce lundi du procès de Saïd, Toufik, Tartag et Hanoune

Par Y.B.-- 23-Sep-2019 1

ALGÉRIE/ POLITIQUE: Début ce lundi du procès de Saïd, Toufik, Tartag et Hanoune

Le procès de Saïd Bouteflika, Mohamed Mediène dit Toufik, Athmane Tartag dit Bachir et Louisa Hanoune débute ce lundi 23 septembre au tribunal militaire de Blida. Les accusés sont en détention provisoire depuis le 5 mai pour les trois premiers et depuis le 9 mai pour Mme Hanoune.

Les quatre personnalités sont poursuivies en vertu de l’article 284 du Code de justice militaire et des articles 77 et 78 du Code pénal.

L’article 284 du Code de justice militaire stipule que « tout individu coupable de complot ayant pour but de porter atteinte à l’autorité du commandant d’une formation militaire, d’un bâtiment ou d’un aéronef militaire, ou à la discipline ou la sécurité de la formation, du bâtiment ou de l’aéronef, est puni de la réclusion criminelle de cinq à dix ans ».

L’article en question précise que le complot est établi « dès que la résolution d’agir est concertée et arrêtée entre deux ou plusieurs individus », et stipule que le maximum de la peine est appliqué « aux militaires les plus élevés en grade et aux instigateurs dudit complot ».

Seule l’ENTV autorisée à filmer

Très attendu, ce procès attire particulièrement les médias qui tentent, dès les premières heures du matin, de se positionner devant le tribunal, dans l’espoir d’obtenir une courte vidéo ou même une photo de l’arrivée des accusés.

Cependant, les services de sécurité interdisent aux journalistes de filmer et de s’approcher du tribunal ou même de s’y positionner à quelques encablures.

A l’exception des équipes de la télévision publique, qui ont été autorisées à accéder avec leurs caméras au tribunal militaire, tous les autres journalistes sont pour l’instant empêchés.

les commentaire

Laisser un commentaire