Derniées informations
prev next

Saison estivale: la Protection civile met en place un “plan proactif” de prévention et de lutte contre les incendies

Par A.B.-- 29-Mai-2024 0

La Direction générale de la protection civile (DGPC) a mis en place “un plan proactif” de prévention et de lutte contre les incendies, en mobilisant 20.000 agents d’intervention et 505 unités présentes dans le secteur forestier renforcées par 65 colonnes mobiles, et ce au titre de la stratégie nationale de lutte contre les incendies et contre les dangers liés à la saison estivale.

Dans ce cadre, le sous-directeur des opérations à la DGPC, le Lieutenant colonel Karim Habi a affirmé à l’APS que dans le cadre d’un plan proactif de prévention et de lutte contre les incendies, un dispositif sécuritaire d’intervention bien ficelé avait été mis en place en cas de départ de feux au niveau des forêts, des récoltes agricoles et des palmeraies.

Outre” la mobilisation de 505 unités présentes dans le secteur forestier, en tant que première ligne d’intervention, le dispositif a été renforcé de 65 colonnes mobiles, à raison d’une colonne dans chaque wilaya et entre 2 à 3 colonnes dans les wilayas qui connaissent un couvert forestier dense, en sus de la mobilisation de 20.000 agents d’intervention, pour faire face à tout éventuel risque”.

Selon le même responsable, la DGPC “a crée 5 détachements régionaux de lutte contre les feux de forêt comprenant 165 agents et appuyés de 45 engins lourds et de matériels d’extinction, répartis sur les wilayas de Sidi Bel-Abbés, Chlef, Blida, Sétif et d’El Tarf”, en sus de la mobilisation de ” l’unité aérienne de la Protection civile et de 12 avions affrétés et répartis sur les aéroports d’Annaba, Bejaïa et de Mostaganem, afin de faciliter les opérations d’extinction”.

Aux fins d’une préparation optimale de lutte contre les feux de forêts, ajoute le même intervenant, cette année, “un exercice de simulation d’un feu de forêt a été exécuté dans deux wilayas, dans le but de tester l’ensemble des moyens affectés à cette fin, dont les colonnes mobiles, les moyens de communication entre le centre de commandement opérationnel, les moyens aériens utilisés et la communication entre différents moyens aériens”.

Dans ce contexte, le lieutenant-colonel Karim Habi a mis en avant l’importance du Centre national de coordination dans la prise des mesures “proactives pour la prévention des incendies de forêts en “recourant aux plateformes numériques et en renforçant la coordination avec les différents acteurs, à l’instar de l’Office nationale de la Météorologie (ONM) et l’Agence spatiale algérienne (ASAL) pour une communication fluide et une intervention rapide.

Dans le cadre de la sensibilisation aux dangers des incendies de forêts et aux moyens de prévention, le sous-directeur de l’information et des statistiques à la Direction générale de la protection civile, Nassim Bernaoui a appelé à “organiser des journées d’études et de sensibilisation sur la nouvelle loi pour la protection des forêts et les sanctions en découlant”.

Par ailleurs, les campagnes de prévention menées par la Protection civile, ont porté aussi sur “la sensibilisation des citoyens aux risques des baignades interdites, outre des accidents de circulation, des intoxications ainsi que des piqûres de scorpion”.

M. Bernaoui a fait état, dans ce contexte “de 24 cas de décès par noyade durant le mois de mai dont 12 cas dans les plans d’eau, d’où la nécessité de “la sensibilisation aux risques des baignades dans ces endroits”, a-t-il ajouté.

Il a, en outre rappelé “la mobilisation de 10.000 agents en prévision de la saison estivale 2024, dont plus de 8000 agents saisonniers en sus d’agents professionnels et des plongeurs”.

les commentaire

Laisser un commentaire