Derniées informations
prev next

Guerre en Ukraine: Kiev annonce une avancée militaire sur « plusieurs dizaines de km » dans le Sud

Par Y.B.-- 10-Sep-2022 0

 

Les forces ukrainiennes ont annoncé samedi être entrées dans la ville de Koupiansk, dans l’est du pays, une localité clé aux mains de l’armée russe depuis plusieurs mois.

Les forces spéciales ukrainiennes ont diffusé des images sur les réseaux sociaux, montrant leurs officiers « à Koupiansk, qui a été et sera toujours ukrainienne ». Un responsable régional a publié de son côté une photo de soldats ukrainiens dans la ville de 27.000 habitants, avec le texte : « Koupiansk, c’est l’Ukraine ».

 Le drapeau ukrainien hissé à Balakliya, selon le gouverneur régional

Le drapeau ukrainien a été hissé dans la ville de Balakliya, a déclaré le gouverneur régional de Kharkiv. Oleg Sinegubov a posté une vidéo de lui-même adressant la caméra à Telegram. Une légende disait : « Balakliya, c’est l’Ukraine ! Aujourd’hui, le drapeau ukrainien a été hissé ». Des images partagées sur les réseaux sociaux ces derniers jours montrent un habitant de Balakliya saluant et serrant dans ses bras des soldats ukrainiens après la libération de la ville.

Les troupes ukrainiennes continuent d’avancer

L’armée ukrainienne progresse et a libéré plusieurs villages aux alentours de Kharkiv. « Leur courage couplé au soutien militaire occidental apporte des résultats étonnants », se réjouit Oleg Nikolenko, le porte-parole du ministère ukrainien des Affaires étrangères. « Il est crucial de continuer à envoyer des armes à l’Ukraine », ajoute-t-il.

La situation est « difficile » dans la région de Donetsk, selon un dirigeant séparatiste prorusse

La situation est « difficile » dans la région de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine, a reconnu samedi un dirigeant séparatiste prorusse, Denis Pouchiline, après l’annonce par Kiev de plusieurs avancées dans sa contre-offensive. A Lyman, tombée fin mai aux mains des forces de Moscou, « la situation reste assez difficile, tout comme dans un nombre d’autres localités dans le nord de la République » populaire de Donetsk (DNR), a déclaré Denis Pouchiline, dirigeant de la DNR, dans une vidéo sur Telegram.

La Russie affirme avoir « regroupé » ses forces, après l’annonce de victoires par Kiev dans l’est

L’armée russe a annoncé samedi avoir « retiré » ses forces présentes dans les zones de Balakliïa et d’Izioum, dans l’est ukrainien où Kiev fait état d’avancées dans sa contre-offensive, afin de les « regrouper » près de Donetsk, plus au sud.

« Il a été décidé de regrouper les forces russes déployées dans les régions de Balakliïa et d’Izioum », a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué, en assurant y avoir procédé « afin de renforcer les efforts » autour de Donetsk, l’une des capitales des séparatistes prorusses.

La Russie envoie 1.300 combattants tchétchènes à Kherson

La Russie a envoyé 1 300 combattants tchétchènes dans la région sud de Kherson, selon l’armée ukrainienne. Dans un message sur Facebook, l’état-major des forces armées ukrainiennes a déclaré qu’« une unité du soi-disant “Kadyrivtsev”, une référence à Kadyrov, comptant jusqu’à 1 300 personnes, formée selon les caractéristiques nationales » était arrivée à Kherson.

les commentaire

Laisser un commentaire